Publié

Le premier centre d'accueil d'urgence de réfugiés a accueilli 1500 personnes

Vie au sein au sein du centre d'accueil d'urgence à Buchs. [Eddy Risch - Keystone]
Vie au sein au sein du centre d'accueil d'urgence à Buchs. [Eddy Risch - Keystone]
Face à l'affluence de réfugiés, la Confédération a mis en place pour la première fois un centre d'accueil d'urgence à Buchs (SG). La structure a ouvert en novembre et accueilli depuis 1500 personnes.

Le centre d'enregistrement et de procédure d'Altstätten (SG), en temps normal premier lieu d'accueil des réfugiés arrivant dans la région, affiche souvent complet. Afin que les migrants ne se retrouvent pas à la rue, la Confédération a chargé la Croix-Rouge de les prendre en charge.

Les réfugiés qui trouvent refuge dans le centre installé dans une ancienne poste, n'y restent en principe qu'au plus 36 heures, a indiqué jeudi Hugo Köppel, de la Croix-Rouge. Au maximum, 200 personnes peuvent y être hébergées. Jusqu'à trois employés de l'organisation et cinq bénévoles les encadrent.

Fermeture à la fin du mois

Avec le recul des arrivées, le SEM a décidé de fermer la structure fin janvier. La Croix-Rouge s'attend toutefois à une nouvelle augmentation du nombre de migrants au printemps. L'organisation se tient à disposition si un nouveau centre d'accueil d'urgence devait être mis en place.

ats/hend

Publié

Bilan positif

La collaboration entre les bénévoles, les employés de la Croix-Rouge et le SEM est bien rodée, s'est réjoui Hugo Köppel. La population s'est aussi montrée très solidaire.