Modifié

Les lois sur l'asile et le renseignement seront soumises au vote des Suisses

Les demandes d'asile en Suisse ont bondi en septembre par rapport aux mois précédents. [Gian Ehrenzeller - Keystone]
L'UDC dépose son référendum contre la révision de la loi sur l'asile / Le 12h30 / 2 min. / le 14 janvier 2016
L'UDC a déposé jeudi à Berne son référendum contre la modification de la loi sur l'asile. Les Jeunesses socialistes vont faire de même avec leur référendum contre la nouvelle loi sur le renseignement.

Le texte de l'UDC a recueilli 65'000 signatures, soit largement plus que les 50'000 requises.

La dernière révision de la loi sur l'asile (LAsi), largement acceptée au Parlement, vise à renforcer massivement la capacité d'accueil, notamment dans des centres fédéraux. Il s'agit également d'accélérer les procédures en traitant les demandes en 140 jours au lieu de 700 dans plus de la moitié des cas actuellement. Enfin, la révision introduit aussi une assistance juridique gratuite pour les requérants.

L'UDC a une nouvelle fois décrit jeudi un "chaos de l'asile" alimenté par une politique de la Suisse trop attractive. Le parti critique en particulier les avocats gratuits octroyés aux requérants.

La JSS au front contre "L'Etat fouineur"

De son côté, le comité de gauche emmené par la Jeunesse socialiste suisse (JSS) va déposer jeudi après-midi son référendum contre la nouvelle loi sur le renseignement (LRens).

Intitulé "contre l'Etat fouineur", il vise à permettre aux agents secrets suisses de mener des écoutes, de mener des enquêtes chez les privés et de s'introduire dans leurs ordinateurs. Cette loi est jugée liberticide et inefficace par le comité, qui a donc lui aussi recueilli les 50'000 signatures requises.

Thibaut Schaller/oang

Publié Modifié