Modifié le 29 janvier 2016 à 11:45

Hausse des demandes de permis d'achat d'armes dans douze cantons

En Suisse romande, les permis d’acquisition d’arme ont nettement augmenté
En Suisse romande, les permis d’acquisition d’arme ont nettement augmenté 19h30 / 2 min. / le 20 décembre 2015
En 2015, les demandes de permis d'acquisition d'armes ont augmenté de 20% en moyenne dans douze cantons par rapport à 2014, révèle une enquête de l'émission de la SRF "10vor10".

La raison de cette augmentation est à chercher du côté d'un climat général d'inquiétude et une peur croissante des cambrioleurs. Certains des acheteurs se font construire de nouvelles fenêtres et portes ou se font installer un système d'alarme. D'autres vont plus loin et se procurent un pistolet, a commenté un commerçant d'armes dans l'émission de la SRF "10vor10" diffusée mercredi.

Le Conseil fédéral estime à quelque deux millions le nombre d'armes à feu en possession de particuliers. Depuis le 12 décembre 2008, toute nouvelle acquisition légale est recensée, mais il n'existe aucune obligation pour les anciennes.

Malgré cela, le Parlement a refusé en septembre de créer un registre centralisé recensant les armes. Il s'est contenté d'un projet qui se limite à améliorer l'échange d'informations entre les autorités.

Le canton de Vaud en tête de liste

C'est dans le canton de Vaud que la plus grande demande de permis a été enregistrée: leur nombre est passé de 2427 à 4200* en un an. Cette hausse atteint 70% dans le canton de Vaud, contre 20% en moyenne ailleurs en Suisse.

*Ces chiffres ont été corrigés par la police vaudoise le 29 janvier 2016. Le nombre est de 2796 permis d'acquisition d'armes pour 2015, soit une augmentation de 18,8%. LIRE: La police vaudoise a surestimé l'augmentation des permis d'acquisition d'armes

>> Le débat dans l'émission Forum entre Frédéric Borloz, conseiller national, président du PLR vaudois et syndic d'Aigle, et Nicolas Rochat Fernandez, député socialiste au Grand Conseil vaudois.

Frédéric Borloz et Nicolas Rochat Fernandez.
PolisView/psvaud.ch
Forum - Publié le 31 décembre 2015

>> Lire l'enquête sur l'évolution en Suisse romande: Les permis d'acquisition d'armes ont augmenté sur cinq ans

ats/apyt

Publié le 30 décembre 2015 à 22:33 - Modifié le 29 janvier 2016 à 11:45

Inquiétude du directeur du Centre suisse de prévention de la criminalité

Cette réalité inquiète le directeur du Centre suisse de prévention de la criminalité Martin Boess. Si davantage d'armes sont en circulation, c'est la population qui est davantage menacée, estime-t-il.

Selon lui, les expériences aux Etats-Unis le montrent: les accidents sont plus élevés là où les armes sont plus nombreuses.