Modifié

Pour Ueli Maurer, "c'était le moment de changer de département"

Ueli Maurer: "Je peux me décrire comme un homme de chiffres." [RTS]
Ueli Maurer: "Je peux me décrire comme un homme de chiffres." / L'actu en vidéo / 1 min. / le 11 décembre 2015
Après sept ans à la tête de la Défense, le Zurichois va remplacer Eveline Widmer-Schlumpf comme grand argentier de la Confédération. "J'avais vraiment envie des Finances", a-t-il expliqué.

"Je ne deviens pas chef des finances pour mettre un terme aux spéculations sur mon retrait", a assuré avec un grand sourire Ueli Maurer au début de sa conférence de presse. Il fallait "éviter une routine dangereuse" en restant à la tête du DDPS, a-t-il justifié.

Au bout de sept ans, une page se tournait avec trois dossiers très avancés: la loi sur le renseignement, le concept sur le sport et le rapport sur la sécurité, a détaillé le Zurichois de 65 ans.

>> Lire aussi: Guy Parmelin va à la Défense alors qu'Ueli Maurer passe aux Finances

Guy Parmelin satisfait

Se décrivant comme un "homme de chiffres", Ueli Maurer devient le premier ministre UDC en charge du département des Finances. Il a assuré vouloir rester "au moins quatre ans" en poste, un minimum selon lui à la tête d'un DFF où les défis sont "très nombreux".

Le nouveau venu Guy Parmelin, lui, hérite avec la Défense de "l'un des départements" figurant parmi ses souhaits, avec l'Economie et l'Intérieur. Le Vaudois est resté vague sur ses intentions au DDPS. "Je veux d'abord faire le tour du propriétaire", a-t-il expliqué.

Guy Parmelin: "Je me réjouis de me mettre au travail." [RTS]
Guy Parmelin: "Je me réjouis de me mettre au travail." / L'actu en vidéo / 1 min. / le 11 décembre 2015

asch avec ats

Publié Modifié

Bisbille autour du DFJP

Si la répartition a été "un long fleuve tranquille" selon Guy Parmelin, le maintien de Simonetta Sommaruga à la tête du Département fédéral de justice et police a provoqué plusieurs réactions. Le président de l'UDC Toni Brunner s'est dit "déçu" que la Bernoise n'ait pas libéré son poste.

Un regret partagé par le PDC, qui aurait aimé qu'un UDC reprenne le DFJP pour "démontrer qu'il pouvait résoudre la situation soi-disant chaotique de l'asile en Suisse", a indiqué le parti vendredi après-midi.

Simonetta Sommaruga a, elle, assuré qu'hormis Ueli Maurer, les cinq autres ministres réélus avaient exprimé le souhait de conserver leur département. Selon elle, ni Ueli Maurer ni Guy Parmelin ne se sont intéressés au DFJP, qu'elle a "songé à quitter".

"Nous verrons s'il remplit les exigences"

Economiesuisse a accueilli favorablement l'arrivée d'Ueli Maurer aux Finances. saluant le fait que le département reste en mains bourgeoises. "C'est un choix sage que de placer à sa tête un conseiller fédéral disposant d'une longue expérience", a estimé vendredi sa directrice Monika Rühl. La faîtière des entreprises relève que "beaucoup de dossiers d'actualité l'intéressent" dans la législature actuelle.

Au niveau politique, le PS attend d'Ueli Maurer qu'il "abandonne enfin son rôle d’ancien président de parti" et qu'il "améliore les performances démontrées jusqu’à présent à la tête du DDPS". Pour le PLR, il est impossible de prévoir les conséquences du "transfert". "Nous verrons si Ueli Maurer remplira les exigences de son parti", a simplement commenté le président du parti Philipp Müller.