Modifié

Guy Parmelin: "Le plus dur commence, il s'agira de ne pas décevoir"

Le nouveau conseiller fédéral UDC Guy Parmelin interviewé par la RTS.
Interview du nouveau conseiller fédéral Guy Parmelin / L'actu en vidéo / 5 min. / le 9 décembre 2015
Le nouveau conseiller fédéral Guy Parmelin a accordé mercredi une interview à la RTS. L'élu UDC répond aux critiques et s'exprime sur le potentiel virage à droite du gouvernement.

Le nouveau conseiller fédéral UDC Guy Parmelin a exprimé sa joie et sa fierté d'avoir été élu mercredi par l'Assemble fédérale. "C'est une nouvelle partie de ma vie qui commence.", a-t-il affirmé.

Le candidat le moins redoutable?

Aux commentateurs qui disent que le Vaudois a été élu car il représentait le candidat UDC le moins redoutable, Guy Parmelin répond qu'il compte "tout faire pour que le pays soit heureux du nouveau gouvernement." Il a longuement fait part de l'importance pour lui de la collégialité qu'il entend respecter. "Le plus dur commence, il s'agira de ne pas décevoir", affirme-t-il.

Et d'ajouter dans l'émission Forum: "ce n’est plus mon rôle de rentrer dans des polémiques partisanes."

>> Guy Parmelin dans l'émission Forum:

Guy Parmelin. [Peter Klaunzer - Keystone]Peter Klaunzer - Keystone
Le nouveau conseiller fédéral UDC Guy Parmelin s'impose avec un score honorable / Forum / 4 min. / le 9 décembre 2015

Un Conseil fédéral plus à droite?

Avec un deuxième conseiller fédéral UDC aux commandes du pays, la question du virage à droite du gouvernement se pose. Selon Guy Parmelin, "les idées et les prises de positions de l'UDC seront naturellement plus fortement représentées". Mais il compte respecter la majorité et affirme qu'il travaillera "en bonne intelligence avec les six autres membres du gouvernement."

Guy Parmelin espère d'ailleurs que cet esprit consensuel, typiquement suisse, puisse continuer, "même si cela n'empêche pas le débat et la confrontation d'idées."

>> Le suivi de la journée d'élection: Guy Parmelin au Conseil fédéral: "Vaudois je suis, vaudois je reste"

>> Lire aussi: L'élection de Guy Parmelin au Conseil fédéral enthousiasme peu les partis

Darius Rochebin/ctr

Publié Modifié