Le suivi minute par minute de l'élection au Conseil fédéral. [Keystone]
Publié Modifié

L'UDC Guy Parmelin élu: l'élection du Conseil fédéral dans le détail

- Dix-sept ans après Jean-Pascal Delamuraz, le canton de Vaud retrouve le Conseil fédéral. L’UDC Guy Parmelin a été élu à la succession d’Eveline Widmer-Schlumpf, devenant le 116e conseiller fédéral de l'histoire. Il a promis de respecter la collégialité.

- Le Vaudois, premier UDC romand à accéder à la fonction suprême, a obtenu 138 voix au troisième tour de scrutin, devançant ses deux rivaux, le Zougois Thomas Aeschi (88 voix) et le Tessinois Norman Gobbi (11 voix).

- Auparavant, tous les conseillers fédéraux sortants ont été brillamment réélus. Didier Burkhalter a réalisé le meilleur score avec 217 voix, devant Doris Leuthard (215 voix) et Alain Berset (210 voix). Suivent Johann Schneider-Amman (191 voix), Simonetta Sommaruga (182 voix) et Ueli Maurer (173 voix).

- Johann Schneider-Ammann a par ailleurs été élu président de la Confédération avec 196 voix sur les 208 valables. Il représentera la Suisse à l'étranger l'an prochain. Doris Leuthard accède elle à la vice-présidence (180 voix).

- Walter Thurnherr a quant à lui été élu triomphalement au poste de chancelier de la Confédération avec 230 voix. Ce PDC argovien de 52 ans succède à Corina Casanova. Le chancelier assiste aux séances du gouvernement et possède une voix consultative.

Suivi assuré par RTSinfo

16h45

Fin du minute par minute

Le suivi de l'actualité en lien avec le nouveau Conseil fédéral se poursuit sur RTSinfo, avec Forum sur RTS La Première (dès 18 heures) et le Journal de 19h30 sur RTS Un.

Retrouvez le portrait de Guy Parmelin, la réaction des partis et autres éclairages dans notre dossier: La succession d'Eveline Widmer-Schlumpf au Conseil fédéral

16h40

Interview du nouveau conseiller fédéral Guy Parmelin

>> Le Vaudois répond aux questions de Darius Rochebin:

Le nouveau conseiller fédéral UDC Guy Parmelin interviewé par la RTS.
Interview du nouveau conseiller fédéral Guy Parmelin / L'actu en vidéo / 5 min. / le 9 décembre 2015

16h07

Le nouveau chancelier veut favoriser les langues nationales

Walter Thurnherr a souligné, lors d'une première conférence de presse, l'importance du travail de chef d'Etat-major que les gens ont tendance à sous-estimer". La Chancellerie a une influence réelle sur les questions techniques, financières ou informatiques.

L'Argovien a confié vouloir mettre l'accent sur la cohésion nationale à travers l'usage des langues nationales, déplorant que des Suisses communiquent entre eux en anglais. "C'est une tendance qu'on sous-estime", a assuré le PDC de 52 ans. Il espère notamment favoriser les échanges linguistiques à l'école.

15h50

Le président de l'UDC Toni Brunner salue l'élection

"C'est un bon signe de voir élu un UDC romand", a réagi Toni Brunner à la presse. Guy Parmelin est "une personne avec qui on peut très bien collaborer. Il maîtrise ses dossiers", a-t-il poursuivi.

Evoquant le département que pourrait prendre le nouvel élu, le conseiller national a précisé que la direction de l'UDC va maintenant discuter avec Ueli Maurer et Guy Parmelin. Il est encore trop tôt pour se prononcer.

15h12

Guy Parmelin intéressé par l'Intérieur, mais pas seulement....

Durant la campagne, Guy Parmelin n'a pas caché sa préférence pour le Département de l'intérieur, actuellement détenu par le socialiste Alain Berset. Il a confirmé cet intérêt: "Je suis très en phase avec les décisions de ce département et je pourrais très rapidement entrer en fonction", a affirmé le Vaudois.

Toutefois, le nouvel élu a estimé que la décision quant à l'attribution des dicastères devait se faire par le collège dans son entier. Guy Parmelin a ajouté qu'il était aussi intéressé par d'autres départements, par exemple la Défense, actuellement tenu par son collègue de parti Ueli Maurer, ou l'Economie.

Guy Parmelin interessé par le Département de l'intérieur mais pas seulement [RTS]
Guy Parmelin interessé par le Département de l'intérieur mais pas seulement / L'actu en vidéo / 31 sec. / le 9 décembre 2015

15h02

"Vaudois je suis, vaudois je reste"

Lors de sa première conférence de presse en tant que conseiller fédéral élu, Guy Parmelin s'est réjoui d'être "passé de l'autre côté du miroir". Il a aussi indiqué sentir que l'Assemblée fédérale lui disait: "Maintenant, le travail commence". Il a donc promis de "travailler en bonne intelligence" avec le reste de l'exécutif.

Guy Parmelin C est par le travail qu on s ameliore [RTS]
Guy Parmelin C'est par le travail qu'on s'améliore / L'actu en vidéo / 41 sec. / le 9 décembre 2015

Guy Parmelin a assuré qu'il serait disposé à défendre le choix de la clause de sauvegarde pour mettre en application l'initiative UDC contre l'immigration de masse. "Si c'est une décision de l'exécutif, je me tiendrai au principe de la collégialité". Le nouvel élu a ensuite rappelé que pour l'heure il était assermenté, mais pas encore en fonction.

Le Vaudois a encore promis de défendre l'intérêt général, mais il a prévenu qu'il n'oublierait pas les intérêts de son canton:

Vaudois je suis, vaudois je reste. Paysan je suis, paysan je reste dans l'âme.

Guy Parmelin
Guy Parmelin reste vaudois mais aussi paysan dans l'âme [RTS]
Guy Parmelin reste vaudois mais aussi paysan dans l'âme / L'actu en vidéo / 59 sec. / le 9 décembre 2015

14h52

Conférence de presse de Guy Parmelin à 15h00

14h20

Roger Köppel: l'UDC doit rester "fidèle" à sa ligne

Roger Köppel: "l'UDC est la voix inquiétantet de la vérité dans la politique" [RTS]
Roger Köppel: "l'UDC est la voix inquiétante de la vérité dans la politique" / L'actu en vidéo / 1 min. / le 9 décembre 2015

14h17

Trois Romands, deux UDC et deux femmes

Deux UDC, deux femmes, trois Romands et 55 ans et six mois de moyenne d'âge, le Conseil fédéral a sensiblement changé de visage avec le départ d'Eveline Widmer-Schlumpf et l'arrivée de Guy Parmelin.

>> Les statistiques: Trois Romands, deux femmes, deux UDC, l'élection de Parmelin en chiffres

14h12

Election fêtée le 17 décembre

Le nouveau conseiller fédéral célébrera son élection le jeudi 17 décembre à Nyon, la ville la plus proche de Bursins, où il réside. Un train spécial partira de Berne en début d'après-midi pour transporter les invités.

Le canton doit encore décider "dans les prochains jours" si les élèves des écoles auront congé à cette occasion.

14h00

"Guy Parmelin n'est pas le choix de la présidence de l'UDC"

>> L'analyse de Vincent Bourquin, rédacteur en chef adjoint sur RTS La Première:

Vincent Bourquin. [Philippe Christin - RTS]Philippe Christin - RTS
L'analyse de Vincent Bourquin / Emission spéciale info / 3 min. / le 9 décembre 2015

13h27

Un troisième Romand au Conseil fédéral

Le journaliste Thibault Schaller analyse le vote. Il souligne notamment que le Parlement élit ce qu'il connaît. Guy Parmelin est depuis plus longtemps sous la Coupole que ne l'était son concurrent alémanique Thomas Aeschi.

"Trois Romands, c'est une rareté dans l'histoire mais pas forcément une invraisemblance", note-t-il, précisant qu'on vote aussi souvent pour "le plus faible, celui qui a le moins de chance de faire briller son parti".

Guy Parmelin assailli par les photographes entre deux tours de l'élection. [Peter Schneider - Pool/Keystone]Peter Schneider - Pool/Keystone
Un 3e Romand fait son entrée au gouvernement / Le 12h30 / 1 min. / le 9 décembre 2015

13h15

Céline Amaudruz: "Un succès pour tout le pays"

Représentant l'UDC genevoise, Céline Amaudruz a félicité son collègue, Guy Parmelin. "C'est un succès pour tout le pays, nous avons enfin un conseiller fédéral à droite", a-t-elle déclaré, s'étonnant de la rapidité avec laquelle l'élection a été bouclée.

Réaction de Céline Amaudruz [RTS]
Réaction de Céline Amaudruz / L'actu en vidéo / 1 min. / le 9 décembre 2015

13h05

Guy Parmelin en images

12h55

Pas de "Parmelin-mania" à Bursins

Les habitants du village vaudois de Bursins n'étaient pas très mobilisés mercredi matin pour l'élection de l'enfant du pays, Guy Parmelin. A l'annonce du résultat toutefois l'intérêt a commencé à s'éveiller dans la région. Et si les cloches de l'église étaient hors service, des paysans ont tout de même agité des cloches de vache pour saluer le nouvel élu...

>> Le reportage du 12h45:

Élection de Guy Parmelin: les explications de Carole Pantet depuis Bursins (VD) [RTS]
Élection de Guy Parmelin: les explications de Carole Pantet depuis Bursins (VD) / 12h45 / 1 min. / le 9 décembre 2015

12h51

Roger Nordmann félicite Guy Parmelin

Malgré ses mots très durs envers l'UDC plus tôt dans la matinée, le socialiste vaudois Roger Nordmann a félicité le nouveau conseiller fédéral au 12h45, se réjouissant du retour de son canton au gouvernement.

S'attendant à peu de changement dans la politique UDC à l'avenir, le chef de groupe s'est ensuite engagé à défendre le service public et les valeurs de la gauche.

Le socialiste Roger Nordmann réagit à l'élection de Guy Parmelin [RTS]
Le socialiste Roger Nordmann réagit à l'élection de Guy Parmelin / L'actu en vidéo / 1 min. / le 9 décembre 2015

12h45

Johann Schneider-Ammann, président en 2016

Johann Schneider-Ammann est élu président de la Confédération pour l'année 2016 avec 196 voix. Le ministre de l'Economie a été confirmé à son poste de conseiller fédéral mercredi matin avec 191 voix. Il succédera à Simonetta Sommaruga au 1er janvier.

Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann. [Anthony Anex - Keystone]Anthony Anex - Keystone
Johann Schneider-Ammann à la présidence la Confédération en 2016 / Le 12h30 / 1 min. / le 9 décembre 2015

La ministre des Transports, de l'Energie et de la Communication Doris Leuthard sera elle vice-présidente, elle a été élue avec 180 voix. L'Argovienne avait déjà laissé entendre qu'elle quitterait le Conseil fédéral à l'issue de sa présidence, en 2017.

12h33

Alice Glauser accède au Conseil national

A la faveur de l'élection de Guy Parmelin au Conseil fédéral, la députée au Grand Conseil vaudois Alice Glauser, première des viennent-ensuite au sein de l'UDC vaudoise, entre au National.

Alice Glauser, présidente des femmes UDC vaudoises. [aliceglauser.ch]Alice Glauser, présidente des femmes UDC vaudoises. [aliceglauser.ch]

12h30

Assermentation du nouveau gouvernement

Les sept membres du nouveau Conseil fédéral et le chancelier de la Confédération font leur entrée au Parlement pour prêter serment. Toute l'Assemblée s'est levée.

Christa Markwalder félicite une dernière fois les nouveaux élus, indiquant se réjouir d'"une future collaboration riche et fructueuse avec le Parlement".

12h25

Le patriotisme vaudois l'emporte sur la politique

"En tant que Vaudoise, je ne vais pas bouder mon plaisir", a déclaré la Verte Adèle Thorens au micro de la RTS après l'élection de Guy Parmelin.

Même son de cloche chez le conseiller d'Etat vaudois Philippe Leuba, qui souligne qu'avant d'être PLR, il se réjouit de voir l'Arc lémanique représenté au gouvernement et notamment le canton de Vaud.

12h18

Walter Turnherr, nouveau chancelier

Le PDC Walter Turnherr obtient 230 voix pour le poste de chancelier de la Confédération. Il était le seul candidat à la succession de Corina Casanova.

Il était jusqu'ici secrétaire général du Département fédéral des transports, de l'énergie et de la communication dirigé par Doris Leuthard. "Je suis fier de l'administration fédérale", a-t-il déclaré.

Walter Thurnherr était le seul candidat pour le poste. [Peter Klaunzer - Keystone]Walter Thurnherr était le seul candidat pour le poste. [Peter Klaunzer - Keystone]

12h15

Christophe Darbellay se montre satisfait

L’élection de Guy Parmelin, c’est l’élection d’un style différent des Blocher boys dont le Parlement n’a pas voulu

Christophe Darbellay, président du PDC
Christophe Darbellay (PDC-VS). [Peter Klaunzer - Keystone]Peter Klaunzer - Keystone
Réaction de Christophe Darbellay sur l'élection de Guy Parmelin / Emission spéciale info / 3 min. / le 9 décembre 2015

12h07

Le portrait de Guy Parmelin

Dix-sept ans après le départ de Jean-Pascal Delamuraz, le canton de Vaud retrouve un conseiller fédéral en la personne de l'UDC Guy Parmelin. L'agriculteur-viticulteur de Bursins de 56 ans est vu comme un homme de dialogue.

Guy Parmelin. [Keystone]Keystone
Portrait du nouveau conseiller fédéral / Le 12h30 / 1 min. / le 9 décembre 2015

>> Son portrait: Guy Parmelin, le terrien de Bursins propulsé au Conseil fédéral

12h03

Le Conseil fédéral salue son nouveau collègue

L'UDC fraîchement élu est allé rejoindre ses futurs collègues du Conseil fédéral et Eveline Widmer-Schlumpf. Tous l'ont salué et félicité pour son élection.

Guy Parmelin rejoint ses nouveaux collègues [RTS]
Guy Parmelin rejoint ses nouveaux collègues / L'actu en vidéo / 1 min. / le 9 décembre 2015

11h58

Guy Parmelin, nouveau conseiller fédéral

Guy Parmelin devient le 116e conseiller fédéral avec 138 voix. C'est la première fois depuis 17 ans, et le départ de Jean-Pascal Delamuraz, que le canton de Vaud, troisième canton suisse, est représenté au gouvernement. Le Zougois Thomas Aeschi a remporté 88 voix et le Tessinois Norman Gobbi 11 voix au troisième tour.

Election de Guy Parmelin [RTS]
Election de Guy Parmelin / L'actu en vidéo / 1 min. / le 9 décembre 2015

C'est un signal pour la Suisse romande

Guy Parmelin

A l'issue de ce vote, la Suisse romande comptera trois représentants au gouvernement pour la prochaine législature. "C'est un signal qui sera apprécié dans toute sa portée", a déclaré le nouvel élu devant le Parlement tout en s'engageant à ne pas oublier les autres régions du pays, la Suisse orientale et le Tessin notamment.

11h40

Le Vaudois à trois voix de la majorité absolue

Le second tour, qui était également libre, donne toujours Guy Parmelin en tête. Le Vaudois frôle même la majorité absolue, qui était de 120 voix. Le suspense se tasse au Palais fédéral...

Guy Parmelin: 117

Thomas Aeschi: 78

Norman Gobbi: 30

11h20

Guy Parmelin en tête au premier tour

Christa Markwalder annonce les résultats du premier tour de l'élection du successeur d'Eveline Widmer-Schlumpf:

Guy Parmelin: 90

Thomas Aeschi: 61

Norman Gobbi: 50

Thomas Hurter: 22

Viola Amherd:16

Heinz Brand, Filippo Lombardi, Rosmarie Widmer Gysel ne figurent pas sur les bulletins. Le Vaudois Guy Parmelin part favori au premier tour.

La PDC valaisanne Viola Amherd crée la surprise, probablement au nom du droit du centre à revendiquer un siège au Conseil fédéral, défendu par le PS.

Annonce des résultats du premier tour [RTS]
Annonce des résultats du premier tour / L'actu en vidéo / 58 sec. / le 9 décembre 2015

11h10

De l'Epesses au menu à Berne

Au stamm de l'UDC à Berne, on distribue des drapeaux suisses et des drapeaux vaudois... et on sert de l'Epesses. C'est l'heure de l'apéro... en attendant le premier tour.

Si Guy Parmelin est élu, c'est Alice Glauser qui siégera au Conseil national à sa place

10h52

Pour le PS, le siège devrait revenir au centre

Roger Nordmann, chef du groupe socialiste au Parlement, a commencé par regretter que les partis de centre ne revendiquent pas le siège laissé vacant par Eveline Widmer-Schlumpf, jugeant que le Conseil fédéral fonctionnait bien selon la formule en vigueur jusqu'ici, soit avec deux sièges à gauche, deux sièges au centre et trois sièges à droite.

"Le ticket UDC est tout sauf convaincant", a-t-il martelé, mettant en garde les partis du centre et le PLR. "Il est hautement improbable que l'UDC change sa ligne".

le socialiste roger nordmann attaque l udc [RTS]
Le socialiste Roger Nordmann attaque l'UDC / L'actu en vidéo / 2 min. / le 9 décembre 2015

Côté Verts, on soutient la position présentée par Roger Nordmann quant à la formule magique et on regrette l'absence de femmes sur le ticket UDC. "Le Conseil fédéral doit être le reflet des forces politiques de ce pays. C'est pourquoi nous avons invité le centre à présenter des candidats centristes", a également précisé Balthasar Glatti sans donner d'indication supplémentaire.

10h38

L'UDC Amstutz appelle à "la concordance"

Le chef du groupe UDC Adrian Amstutz au Parlement se prononce avant le vote pour la succession d'Eveline Widmer-Schlumpf, appelant les autres partis à rétablir "la concordance" au Conseil fédéral en soutenant les candidats de son parti. "Nous avons soutenu les candidats PS bien que nous n'ayons pas les mêmes idées", a-t-il souligné.

Le PLR reconnaît lui le droit de l'UDC à un second siège au Conseil fédéral. "Le groupe souhaite la stabilité et invite à renoncer à toute tactique politique", a déclaré Ignazio Cassis.

Filippo Lombardi, chef de file PDC au Parlement, a lui indiqué que son parti voterait pour un des trois candidats présentés par l'UDC, parti qu'il a appelé à "prendre ses responsabilités". "Nous souhaitons avant tout un retour vers une politique constructive", a indiqué le Tessinois.

Les Vert'libéraux ont eux confirmé leur soutien à Norman Gobbi.

Le PBD n'a de son côté émis aucune recommandation pour ce ticket, jugé "décevant", selon la cheffe de groupe Rosmarie Quadranti.

10h33

Des conseillers fédéraux très bien réélus

Le Parlement fédéral semble ainsi avoir voulu donner un signal de stabilité et de soutien au gouvernement sortant. Les conseillers fédéraux ont été aisément réélus et presque tous ont amélioré leur score d'il y a quatre ans, sauf Doris Leuthard qui a néanmoins réalisé une excellente élection avec 215 voix (contre 216 voix en 2011).

Le bond est particulièrement sensible pour Johann Schneider-Ammann (+32, 191 voix), malgré les critiques quant à son bilan à la tête de l'Economie. Le Bernois était le seul candidat de son parti il y a quatre ans.

Très remarqué aux Affaires étrangères, Didier Burkhalter (+23, 194 voix) a lui aussi amélioré son score nettement, tout comme Ueli Maurer (+14, 159 voix), malgré son bilan mitigé à la Défense.

Le bon score d'Alain Berset (210 voix) n'est en revanche pas comparable à celui de 2011. Le Fribourgeois avait été élu avec 126 voix au 2e tour, face à son collègue de parti Pierre-Yves Maillard (63 voix) et l'UDC Jean-François Rime (54 voix).

10h30

Alain Berset lui aussi bien réélu

Le ministre de l'Intérieur, Alain Berset, est réélu avec 210 voix, 8 blancs et 2 nuls. Satisfaction chez les socialistes.

Annonce de la réélection d'Alain Berset [RTS]
Annonce de la réélection d'Alain Berset / L'actu en vidéo / 1 min. / le 9 décembre 2015

10h23

La nervosité monte à l'UDC

Après Alain Berset, qui vit sa première réélection, arrivera enfin le moment tant attendu de l'élection du successeur d'Eveline Widmer-Schlumpf. Sur les rangs, Norman Gobbi, Guy Parmelin et Thomas Aeschi commencent à manifester quelques signes de nervosité alors que les journalistes sur place font monter la sauce...

10h15

Johann Schneider-Ammann valide son siège

Le ministre de l'Economie Johann Schneider-Ammann est réélu avec 191 voix, 23 blancs et deux nuls. Jusqu'ici tous les candidats ont été bien réélus, ce qui conduit certains observateurs à parler d'"hymne à la concordance".

10h00

Simonetta Sommaruga correctement réélue

Actuelle présidente de la Confédération, chargée de l'épineux dossier de l'asile et régulièrement attaquée par l'UDC, la socialiste Simonetta Sommaruga décroche 182 voix lors de sa réélection, 19 blancs et 5 non valables. Un résultat plus qu'honorable.

Simonetta Sommaruga est reelue [RTS]
Simonetta Sommaruga est réélue / L'actu en vidéo / 1 min. / le 9 décembre 2015

Le PS zurichois Daniel Jositsch a remporté 11 voix. On peut y voir une pique de l'UDC qui lui était plutôt favorable en raison de ses positions sur l'armée.

09h54

Lombardi, candidat surprise?

Les derniers bruits de couloir, rapportés par SRF, indiquent que le conseiller aux Etats PDC Filippo Lombardi pourrait être le candidat surprise...

09h48

Robert Cramer critique les menaces de l'UDC

Le sénateur écologiste genevois Robert Cramer critique violemment la menace proférée par l'UDC d'exclure tout membre du parti qui accepterait une élection au Conseil fédéral en lieu et place des candidats officiels.

C'est un dynamitage des institutions politiques auquel on assiste en direct.

Robert Cramer (Verts/GE)

>> L'interview de Robert Cramer:

Elu en 2007 aux côtés de Liliane Maury-Pasquier, Robert Cramer est devenu le premier Vert à siéger au Conseil des Etats. [Gian Ehrenzeller - Keystone]Gian Ehrenzeller - Keystone
Interview de Robert Cramer / Emission spéciale info / 2 min. / le 9 décembre 2015

09h38

Didier Burkhalter plébiscité

Remarqué pour son engagement sur la scène internationale, Didier Burkhalter obtient 217 voix et 13 blancs. Seuls 244 bulletins ont été distribués.

L'année 2016 s'annonce toutefois tendue pour le ministre des Affaires étrangères, notamment en raison des négociations avec l'Union européenne après le 9 février.

Réélection de Didier Burkhalter [RTS]
Réélection de Didier Burkhalter / L'actu en vidéo / 1 min. / le 9 décembre 2015

09h23

Dix voix pour Thomas Hurter

Identifié comme potentiel candidat surprise de l'UDC, le Schaffhousois Thomas Hurter a reçu dix voix lors de l'élection d'Ueli Maurer. Signe de mécontentement à l'égard du conseiller fédéral ou présage en vue de la succession à Eveline Widmer-Schlumpf? Léger frémissement dans la salle.

>> Revoir l'interview de Thomas Hurter par la RTS:

Thomas Hurter, le 4ème homme du ticket UDC? [RTS]
Thomas Hurter, le 4ème homme du ticket UDC? / L'actu en vidéo / 1 min. / le 8 décembre 2015

09h12

Ueli Maurer consolide sa place

Le second conseiller fédéral soumis au vote est l'UDC Ueli Maurer. Le Zurichois est élu avec 173 voix, 32 bulletins blancs, trois nuls sur 210 valables. Ce résultat est meilleur que celui décroché en 2011, où il avait recueilli 159 voix.

Ueli Maurer est réélu [RTS]
Ueli Maurer est réélu / L'actu en vidéo / 1 min. / le 9 décembre 2015

Ce score est inférieur à celui de Doris Leuthard. Le groupe écologiste avait notamment indiqué qu'il ne voterait pas pour le Zurichois critiqué pour sa gestion du dossier Gripen. Difficile toutefois de parler de vote sanction.

>> L'analyse du politologue Louis Perron sur La Première:

Ueli Maurer. [Alessandro della Valle - Keystone]Alessandro della Valle - Keystone
Réélection d'Ueli Maurer: l'analyse du politologue Louis Perron et de Vincent Bourquin / Emission spéciale info / 3 min. / le 9 décembre 2015

09h00

Doris Leuthard bien réélue

Plus ancienne conseillère fédérale, Doris Leuthard est la première à être soumise au verdict des parlementaires. Au total, 245 bulletins ont été distribués, un élu PBD étant absent.

L'Argovienne est élue avec 215 voix, une de moins qu'il y a quatre ans. Il y a aussi eu 8 votes blancs et trois nuls.

Doris Leuthard réélue [RTS]
Doris Leuthard réélue / L'actu en vidéo / 1 min. / le 9 décembre 2015

08h42

L'Assemblée fédérale pas au complet

Un élu n'est pas présent pour cette élection: le conseiller national PBD Urs Gasche est en effet excusé pour raison de santé. Il faudra donc normalement 123 voix pour être élu.

Cette voix en moins fera-t-elle la différence, se demande le PLR vaudois Vincent Arlettaz sur Twitter.

08h40

Une élection suivie de l'extérieur... pour certains

Après le lancement du vote, le Conseil fédéral se retire du Parlement pour suivre l'élection à distance et ne revenir qu'à la fin de l'élection.

Mais d'autres politiciens, non parlementaires, doivent aussi suivre l'élection ailleurs. Le président du PDC, Christophe Darbellay, a par exemple indiqué sur Twitter s'être réfugié dans le bureau de Christa Markwalder avec... le Tessinois Norman Gobbi!

08h35

Corina Casanova: "Le système suisse est un train régional"

Dans son discours devant le Parlement, la chancelière de la Confédération démissionnaire Corina Casanova a loué le système suisse ainsi que sa stabilité, le qualifiant d'"un des meilleurs systèmes politiques du monde".

La politique suisse, ce n'est pas un Intercity, c'est plutôt un train régional

Corina Casanova, chancelière démissionnaire

08h30

Adieu à la chancelière Corina Casanova

Après la prise de congé de la conseillère fédérale, Eveline Widmer-Schlumpf, l'Assemblée fédérale salue le travail de la chancelière, Corina Casanova, qui quitte également ses fonctions.

Sa discrétion et son professionnalisme ont notamment été mis en valeur par la présidente du Conseil national Christa Markwalder.

08h25

Les conseillers fédéraux réélus par ordre d'ancienneté

L’Assemblée fédérale doit voter la réélection de chaque conseiller fédéral, dans l’ordre d’ancienneté, du plus ancien au plus récemment élu.

L’ordre est le suivant : Doris Leuthard, Ueli Maurer, Didier Burkhalter, Simonetta Sommaruga, Johann Schneider-Ammann et Alain Berset. Sans surprise, tous devraient être réélus.

Les élus devront ensuite trouver un successeur à Eveline Widmer-Schlumpf. L’UDC a présenté trois candidats : le Zougois Thomas Aeschi, le Vaudois Guy Parmelin et le Tessinois Norman Gobbi.

Même si le Parlement n’est pas obligé de choisir dans ce ticket, tout porte à croire qu’il le fera. Thomas Aeschi et Guy Parmelin sont donnés favoris, tandis les chances de Norman Gobbi semblent très faibles.

L’Assemblée devra ensuite élire le nouveau chancelier de la Confédération. Le PDC Walter Thurnherr, seul candidat, va vraisemblablement succéder à sa collègue de parti Corina Casanova.

Enfin, les Chambres éliront le président de la Confédération, qui devrait être Johann Schneider-Ammann, ainsi que la vice-présidente de la Confédération, Doris Leuthard.

08h15

Dernier discours d'Eveline Widmer-Schlumpf

Au moment de quitter ses fonctions, la Grisonne dit son espoir d'avoir été à la hauteur de la mission. "J'ai beaucoup apprécié la possibilité de travailler avec vous qui m'a beaucoup enrichi", insiste la Grisonne.

La démocratie, c'est un état d'esprit, c'est une attitude et c'est aussi une conviction

Eveline Widmer-Schlumpf

"C'était un plaisir de mettre en place les bases de demain. Nos institutions sont fortes. Chacune a sa raison d'être. Le système en tant que tel fonctionne, est gage de fonctionnalité, de continuité et de pragmatisme. Elles sont capables d'évoluer. C'est ce qu'ont prouvé les 150 dernières années", dit-elle. Et de souligner les limites du système, les risques que peuvent représenter certaines peurs.

"La démocratie est aussi une conviction, une croyance dans le compromis, qu'on ne saurait sacrifier sur l'autel d'intérêts particuliers", ajoute-t-elle, avant de saluer le soutien qu'elle a reçu de la population et de sa famille au cours des huit dernières années.

Terminant en français, Eveline Widmer-Schlumpf n'a pu retenir quelques larmes.

08h00

C'est parti pour le vote

La clochette retentit! Précision suisse oblige, la Bernoise Christa Markwalder a ouvert la séance parlementaire à 08h00 précises avec, à l'ordre du jour, l'élection du Conseil fédéral et notamment le remplacement de la ministre des Finances démissionnaire, Eveline Widmer-Schlumpf.

La présidente du Conseil national rend hommage à la Grisonne, rappelant les dossiers qu'elle a traités et soulignant "sa personnalité d'exception". "C'est un tour de force qu'a accompli Eveline Widmer-Schlumpf pour la Suisse", souligne la conseillère nationale. La conseillère fédérale écoute, impassible.

L''hommage de Christa Markwalder [RTS]
L'hommage de Christa Markwalder / L'actu en vidéo / 8 min. / le 9 décembre 2015

07h50

Le Conseil fédéral arrive au Palais fédéral

Le Conseil fédéral arrive [RTS]
Le Conseil fédéral arrive / L'actu en vidéo / 49 sec. / le 9 décembre 2015

07h47

Thomas Aeschi est arrivé au Palais fédéral

Le candidat alémanique de l'UDC s'est confié à nos confrères de la Schweizer Illustrierte: "Je me suis préparé à une élection comme à une non-élection".

07h34

Norman Gobbi, hors course?

A quelques minutes du début du vote, les favoris sont clairement Thomas Aeschi et Guy Parmelin. Norman Gobbi n'a pas séduit le groupe socialiste, qui a annoncé ne pas voter pour lui. Des voix qui lui manqueront probablement, étant donné qu'il n'avait pas non plus les faveurs des autres groupes.

Le PLR semble avoir une petite préférence pour Thomas Aeschi, le PDC pour Guy Parmelin.

Guy Parmelin et Thomas Aeschi interviewés par la radio alémanique SRF mardi soir à l'hôtel Bellevue. [Peter Klaunzer - Keystone]Peter Klaunzer - Keystone
Derniers calculs après la nuit de tractations: Norman Gobbi semble hors course / Le Journal du matin / 2 min. / le 9 décembre 2015

07h04

Réveil matinal à Berne

Alors que le vote doit commencer à 8 heures tapantes, les parlementaires commencent à arriver au Palais fédéral. Pour beaucoup, la nuit a été courte.

06h51

"Une dernière chance pour l'UDC"

Pour Pierre-Han Choffat, rédacteur en chef adjoint de la RTS radio, une surprise est improbable. "Il y avait de très bonnes raisons d'évincer Christoph Blocher en 2007. En 2015, il y en a nettement moins pour ne pas élire un des candidats officiels de l'UDC".

Envoyer au Conseil fédéral un UDC fièrement adoubé par les siens, c'est donner une dernière chance à ce parti de prouver qu'il est capable d'assumer des responsabilités gouvernementales

Pierre-Han Choffat, rédacteur en chef adjoint à la RTS
Pierre-Han Choffat. [Philippe Christin - RTS]Philippe Christin - RTS
Pierre-Han Choffat: pour un UDC AOC au Conseil fédéral / Le Journal du matin / 1 min. / le 9 décembre 2015

06h50

Norman Gobbi arrive au Palais fédéral

06h44

"Bonjour Monsieur Parmelin" à la Une du Blick

Le quotidien alémanique Blick donnait le Vaudois Guy Parmelin favori mercredi matin, allant jusqu'à titrer "Guten Morgen Monsieur Parmelin" (Bonjour Monsieur Parmelin) en première page. De son côté, le Tages-Anzeiger laissait entendre mardi soir que le Schaffhousois Thomas Hurter ne démentait rien...

>> Réécoutez la revue de presse de La Première:

La revue de presse [RTS]RTS
Par Esther Coquoz et Valérie Droux / Le Journal du matin / 7 min. / le 9 décembre 2015

06h30

Le déroulement de la matinée

Le début des opérations devrait se dérouler dans le calme. Les membres des deux Chambres vont se réunir dans la salle du Conseil national vers 8h et les parlementaires vont commencer par prendre congé d'Eveline Widmer-Schlumpf.

Ensuite, députés et sénateurs vont réélire les conseillers fédéraux sortants un par un, par ordre d'ancienneté. Dans l'ordre, Doris Leuthard (PDC), Ueli Maurer (UDC), Didier Burkhalter (PLR), Johann Schneider-Ammann (PLR), Simonetta Sommaruga (PS) et Alain Berset (PS) seront, sauf surprise de dernière minute, reconduits. Tout au plus se démarqueront-ils entre eux par leur score.

Le suspense deviendra plus intense entre 10h et 11h environ quand les parlementaires désigneront le successeur d'Eveline Widmer-Schlumpf. Les tours de scrutin pourraient se multiplier, avec des candidats qui seront éliminés au fur et à mesure. Jusqu'au moment de l'élection du nouveau ministre.

La fin de la séance de l'Assemblée fédérale devrait être à nouveau plus calme. Les parlementaires devraient suivre la proposition du PDC et élire Walter Thurnherr pour remplacer Corina Casanova à la Chancellerie fédérale.

Johann Schneider-Amman sera ensuite désigné pour présider la Confédération en 2016, le poste de vice-présidente du Conseil fédéral revenant à Doris Leuthard.

06h20

La délégation vaudoise est en route

06h00

Les dernières tractations

Alors que les principaux partis ont annoncé des réunions mercredi matin peu jusqu'au début de l'élection, les parlementaires ont poursuivi leurs tractations en coulisses durant une bonne partie de la nuit.

Thomas Aeschi dans la nuit bernoise à l'hôtel Bellevue. [Peter Klaunzer - Keystone]Peter Klaunzer - Keystone
Retour sur la longue nuit de tractations à Berne / Le Journal du matin / 3 min. / le 9 décembre 2015

L'Assemblée fédérale doit se réunir à partir de 8h pour commencer l'élection.

La RTS vous donne rendez-vous dès 7h sur RTSinfo.ch, sur @RTSinfolive et à l'écoute de RTS La Première, ainsi que dès 7h45 sur RTSun et RTSinfo en continu pour suivre l'élection en direct.

23h55

Les dessins de Mix & Remix

Pendant le débat d'Infrarouge, Mix & Remix a croqué les impressions ressenties à l'hôtel Bellevue:

23h50

L'analyse d'un politologue

Georg Lutz: "Je ne pense pas que l'UDC va s'assagir."

Georg Lutz: "Je ne pense pas que l UDC va s'assagir." [RTS]
Georg Lutz: "Je ne pense pas que l UDC va s'assagir." / L'actu en vidéo / 53 sec. / le 8 décembre 2015

23h46

Les dernières rumeurs rapportées par Alain Rebetez

23h34

Les analyses des journalistes de trois régions

La stabilité est le maître-mot de la soirée, selon Pierre-Olivier Volet, chef du service politique de la RTS.

Markus Häfliger, journaliste à la NZZ, a lui aussi souligné la responsabilité des autres partis, chargés de ramener la concordance au Conseil fédéral.

Moreno Bernasconi, du Corriere della Sera, a pour sa part estimé que Norman Gobbi récoltait les fruits des polémiques semées par son parti, la Lega dei Ticinesi.

Concernant les candidats, Thomas Aeschi constitue une nouvelle ligne de l'UDC, plus jeune et plus managériale, pour Pierre-Olivier Volet. Et Marco Häfliger de juger que l'UDC a eu "un problème de candidats", tous les poids lourds du parti ayant refusé leur nomination. La gauche et le centre pourraient voter Parmelin afin de barrer la route aux Finances de l'UDC, a quant à lui jugé Moreno Bernasconi.

"Guy Parmelin est le moindre mal" pour ces partis, selon le Tessinois. Le journaliste de la NZZ Marco Häfliger a lui aussi donné un léger avantage pour le Vaudois Guy Parmelin alors que Pierre-Olivier Volet, de la RTS, a parié sur une victoire de Thomas Aeschi.

23h22

Le choix est ouvert entre les trois candidats, selon Filippo Lombardi, conseiller aux Etats tessinois PDC.

"Au PDC, on critique la méthode de l'UDC", a-t-il affirmé, jugeant la clause de l'exclusion "incompatible avec la liberté du Parlement". "Nous jouerons toutefois le jeu et choisirons parmi les trois candidats présentés".

"A l'avenir, nous n'accepterons plus la méthode de l'UDC", a-t-il conclu.

23h12

Le PBD reconnaît la légitimité du 2e siège UDC

Martin Landolt, président du PBD, a reconnu la légitimité de l'UDC à un second siège, affirmant juger le parti de Toni Brunner sur ses résultats une fois l'équilibre au Conseil fédéral rétabli.

23h11

Roger Köppel émet une préférence pour Thomas Aeschi

Roger Köppel, meilleur élu de Suisse aux dernières législatives, a jugé que l'UDC était face à un moment "historique" où le parti peut rétablir l'équilibre numérique.

Le directeur de la très polémique Weltwoche a en outre mentionné une préférence pour Thomas Aeschi, tout en soulignant la qualité des trois candidats.

L'UDC va continuer à exprimer son désaccord malgré la concordance rétablie, a encore ajouté Roger Köppel

23h08

Les portraits croisés des trois candidats

Parmelin, Aeschi, Gobbi: qui est qui? Revoir les portraits croisés:

Portrait croisé des trois candidats UDC au Conseil fédéral [RTS]
Portrait croisé des trois candidats UDC au Conseil fédéral / L'actu en vidéo / 2 min. / le 8 décembre 2015

23h06

Et pendant ce temps, au bar du Bellevue

23h00

Le quatrième homme?

Surprise de la soirée ? Thomas Hurter le fameux 4ème choix de l'UDC ? Il dit en tout cas "ne pas fermer la porte".

Thomas Hurter, le 4ème homme du ticket UDC? [RTS]
Thomas Hurter, le 4ème homme du ticket UDC? / L'actu en vidéo / 1 min. / le 8 décembre 2015

22h55

"Je ne suis pas raciste", affirme Norman Gobbi.

"Je n'ai jamais été jugé ni condamné pour racisme", tonne le candidat tessinois, balayant ces accusations.

Norman Gobbi se defend d'être raciste [RTS]
Norman Gobbi se defend d'être raciste / L'actu en vidéo / 48 sec. / le 8 décembre 2015

"Ce serait une chance pour la Suisse d'avoir un Tessinois au Conseil fédéral", a estimé Norman Gobbi, voire même "un signe de respect pour les Tessinois"

Et le conseiller d'Etat tessinois de conclure que "la speranza è l'ultima a morire"

Norman Gobbi garde espoir [RTS]
Norman Gobbi garde espoir / L'actu en vidéo / 1 min. / le 8 décembre 2015

22h53

La vidéo d'Alain Rebetez 3: "bienvenue au Bellevue"

22h51

Aeschi juge l'élection "très ouverte"

Thomas Aeschi, l'un des principaux intéressés, a jugé l'élection "très ouverte".

Les propos des socialistes, qui avaient qualifié de "faibles" les trois candidats officiels, ne sont "pas surprenants" selon le Zougois.

Thomas Aeschi: "Les trois candidats sont de bons candidats." [RTS]
Thomas Aeschi: "Les trois candidats sont de bons candidats." / L'actu en vidéo / 54 sec. / le 8 décembre 2015

Il affirme en outre assumer sa proximité avec Christoph Blocher. "On a dit beaucoup de choses sur moi, tout n'était pas vrai", tempère-t-il.

Thomas Aeshi a discute des scenarios possibles avec Chritoph Blocher [RTS]
Thomas Aeshi a discuté des scénarios possibles avec Christoph Blocher / L'actu en vidéo / 24 sec. / le 8 décembre 2015

22h43

L'UDC a le droit à un 2e conseiller fédéral, selon le PDC

Le président PDC reconnaît la légitimité à l'UDC d'obtenir un second siège au gouvernement fédéral.

Concernant le candidat de la Lega, "si l'UDC reconnaît Gobbi parce qu'il a payé 30 francs, c'est leur problème", a affirmé Christophe Darbellay.

22h47

Un 3e Romand au Conseil fédéral ? "Plausible", pour l'UDC

L'UDC Claude-Alain Voiblet a jugél "plausible" l'arrivée d'un troisième conseiller fédéral romand, comme par exemple Guy Parmelin, qui peut "amener quelque chose" au gouvernement.

22h41

"Suffisamment de choix", selon Isabelle Moret

Il y a suffisamment de personnalités différentes pour satisfaire les élus PLR, a affirmé Isabelle Moret dans Infrarouge.

"Chacun va voter selon sa propre conscience au parti libéral-radical mais parmi les trois candidats [officiels]", a-t-elle poursuivi.

22h36

"Pas la première garde", selon Christian Levrat

"Nous n'avons pas la première garde et c'est un problème pour le pays", estime Christian Levrat.

Le président du PS a répété que le parti prendrait une décision mardi matin, "soit à l'intérieur, soit à l'extérieur du parti".

Christian Levrat montre une image de Norman Gobbi dans le journal de la Lega [RTS]
Christian Levrat montre une image de Norman Gobbi dans le journal de la Lega / L'actu en vidéo / 1 min. / le 9 décembre 2015

22h29

"Une chance sur deux" d'être élu, selon Guy Parmelin

Alors que commence Infrarouge, le candidat UDC a estimé ses chances d'être élu à 50%, n'excluant toutefois pas "une surprise":

Guy Parmelin se donne 50% de chance d'être élu. [RTS]
Guy Parmelin se donne 50% de chance d'être élu. / L'actu en vidéo / 48 sec. / le 8 décembre 2015

Ce que Guy Parmelin changera s'il est élu:

Ce que Guy Parmelin changera s'il est élu au Conseil fédéral [RTS]
Ce que Guy Parmelin changera s'il est élu au Conseil fédéral / L'actu en vidéo / 38 sec. / le 8 décembre 2015

22h18

Christoph Blocher arrive au Bellevue

Le tribun des démocrates du centre a fait son entrée au Bellevue Palace "partiellement dissimulé par un chapeau", selon nos journalistes sur place.

21h55

Le Bellevue peu contrôlé

Selon les journalistes de la RTS présents sur place, l'hôtel Bellevue qui accueille parlementaires et médias n'est que peu contrôlé. La présence policière est en tout cas discrète.

21h43

Guy Parmelin interrogé par les médias au Bellevue

Guy Parmelin à l'interview au Bellevue, à Berne. [Peter Klaunzer - Keystone]Guy Parmelin à l'interview au Bellevue, à Berne. [Peter Klaunzer - Keystone]

21h40

Ambiance au Bellevue

21h30

La vidéo d'Alain Rebetez 2: Autour d'une bière

21h25

Les discussions entre présidents de partis commencent

21h20

Retour sur les premières tractations de la soirée

Élections au Conseil fédéral: la «nuit des longs couteaux» débute à Berne [RTS]
Élections au Conseil fédéral: la «nuit des longs couteaux» débute à Berne / 19h30 / 2 min. / le 8 décembre 2015

20h55

L'analyse de Pierre-Olivier Volet

Élections au Conseil fédéral: les précisions de Pierre-Olivier Volet à Berne [RTS]
Élections au Conseil fédéral: les précisions de Pierre-Olivier Volet à Berne / 19h30 / 1 min. / le 8 décembre 2015

20h40

Retour sur les auditions socialistes

Élections au Conseil fédéral: les parlementaires socialistes ont auditionné les trois candidats UDC [RTS]
Élections au Conseil fédéral: les parlementaires socialistes ont auditionné les trois candidats UDC / 19h30 / 2 min. / le 8 décembre 2015

20h30

Rendez-vous au Bellevue

Après avoir mangé, les parlementaires se rendront au Bellevue pour nouer des alliances de dernière minute.

20h20

La vidéo d'Alain Rebetez 1: "Il y a eu deux morts!"

20h10

Norman Gobbi en famille

"Dans quelques heures commencera la nuit des longs couteaux. Un moment de détente avec ma femme et les enfants, à la veille de l'élection. Et demain, le Tessin pourrait être à nouveau représenté au Conseil fédéral."

Tra poche ora inizierà la notte dei lunghi coltelli. Un attimo di relax con mia moglie e i bambini, la sera prima dell'...

Posté par Norman Gobbi sur mardi 8 décembre 2015

19h50

Préparation d'Infrarouge

19h35

"Provoquer une nouvelle crise?"

"Les parlementaires vont se demander s'ils sont prêts à provoquer une nouvelle crise", analyse Pierre-Olivier Volet au 19h30, rappelant que l'élection d'Eveline Widmer-Schlumpf avait provoqué une longue crise, dont l'exemple pourrait décourager les velléités de surprises mercredi matin.

"Certains vont se demander quel est le candidat le moins dangereux pour la Suisse", estime encore Pierre-Olivier Volet, qui pronostique un duel Aeschi-Parmelin.

19h20

PLR et PDC sur la même longueur d'onde

Il faut maintenant être raisonnable, avoir un peu de sérénité dans cette élection (…) Nous allons élire dans ce ticket à trois. Nous n’avons pas vu de candidats décoiffants. Mais nous allons choisir parmi les trois.

Christophe Darbellay, président du PDC

Nous allons voter pour un candidat du ticket UDC, mais on ne sait pas encore le quel. Les opinions sont différentes au sein du PLR (…) Je n’ai aucune problème avec Norman Gobbi.

Philipp Müller, président du PLR

19h15

Le débat entre les représentants de partis

Réécouter le débat de Forum entre les représentants des grands partis; Yves Nidegger pour l'UDC et les présidents du PS Christian Levrat, du PLR Philipp Müller et du PDC Christophe Darbellay.

Depuis le haut à gauche: Philipp Müller (PLR), Christophe Darbellay (PDC), Yves Nidegger (UDC) et Christian Levrat (PS). [Marcel Bieri/Peter Klaunzer/Lukas Lehmann/Peter Klaunzer - Keystone]Marcel Bieri/Peter Klaunzer/Lukas Lehmann/Peter Klaunzer - Keystone
Le point avec les représentants des grands partis / Forum / 24 min. / le 8 décembre 2015

19h10

Ueli Maurer passera sa soirée à faire du ski de fond

Ueli Maurer. [Lukas Lehmann - Keystone]Lukas Lehmann - Keystone
Ueli Maurer passera la soirée à Kandersteg (BE) avant les élections fédérales / Forum / 1 min. / le 8 décembre 2015

19h05

Des chiens au Palais fédéral

A la veille de l'élection du Conseil fédéral, toutes les mesures de sécurité étaient prises mardi. Au Palais fédéral, des membres de l'armée étaient à l'oeuvre avec des chiens de détection d'explosifs, au milieu d'une énorme quantité de matériel livrée pour les radios et télévisions.

Au total, trois canidés ont été mobilisés pour cette opération.

18h45

PS et UDC se répondent

Nous nous sommes penchés sur les candidats officiels de l’UDC et nous avons constaté qu’ils n’avaient pas le niveau habituel. J’en suis le premier surpris et peiné (…) Nous fixerons notre ligne demain. Ce n’est pas une élection qui me remplit d’enthousiasme.

Christian Levrat, président du PS

Le PS n’a aucune stratégie pour opposer un autre candidat que ceux qui sont proposés (…) Le PS crache dans la soupe en se montrant peu convaincu par les candidats (…) Nos candidats sont ce qu’ils sont (…) L’un d’eux sera conseiller fédéral demain, c’est tout ce qui compte.

Yves Nidegger (UDC/GE)

18h35

Compte-rendu des auditions socialistes

Norman Gobbi à la sortie de son audition auprès du PS. [Lukas Lehmann - Keystone]Lukas Lehmann - Keystone
Hearings chez les socialistes / Forum / 2 min. / le 8 décembre 2015

18h30

La frustration schaffhousoise

Le point dans Forum sur les trois candidats potentiels schaffhousois de dernières minutes schaffhousois avec les interviews de Doris Kleck, correspondante parlementaire au Tages Anzeiger et d'Andrea Caroni, conseiller aux Etats (PLR/AR):

Le conseiller national Thomas Hurter, 52 ans, figure au côté de Hannes Germann comme candidat de l'UDC schaffhousoise pour le ticket au Conseil fédéral. [Benedetto Galli - Keystone]Benedetto Galli - Keystone
La frustration schaffhousoise dans la course au Conseil fédéral / Forum / 8 min. / le 8 décembre 2015

18h25

Le point sur les stratégies

Ecoutez le sujet de Forum qui fait un tour d'horizon des principaux partis:

La Berne fédérale se prépare à l'élection du gouvernement. [Keystone]Keystone
Le point sur la stratégie des groupes parlementaires à la veille de l'élection / Forum / 8 min. / le 8 décembre 2015

18h08

Le PS fait bloc contre Norman Gobbi mais reste "ouvert"

Les parlementaires socialistes ne veulent pas concéder "une seule voix" au candidat de la Lega dei Ticinesi, récemment encarté à l'UDC.

Par la voix de Roger Nordmann, ils qualifient la Lega de parti "aux positions racistes".

Après les auditions, les élus du PS remettent toutefois à demain matin un éventuel mot d'ordre.

>> Ecouter la réaction de Norman Gobbi à la sortie de son audition par le PS:

>> Lire aussi:  Le candidat de la Lega Norman Gobbi divise les socialistes tessinois

18h05

"Vives critiques" du PDC sur l'UDC

Les démocrates-chrétiens ne goûtent pas la clause de l'UDC qui exclut automatiquement un membre qui serait élu par l'Assemblée fédérale sans être présenté officiellement par le parti de droite.

17h55

RTSinfolive en direct à Berne

Sur Twitter, le compte RTSinfolive fait vivre la "nuit des longs couteaux" en direct depuis Berne:

17h50

Les médias investissent le Palais fédéral

Les médias investissent le Palais fédéral. [Peter Klaunzer - Keystone]Les médias investissent le Palais fédéral. [Peter Klaunzer - Keystone]

La RTS proposera notamment un Infrarouge dès 22h25 (pour le programme complet, voir l'entrée de 16h30)

17h30

Les préférences des partis

Les libéraux-radicaux ne soutiendront aucune candidature sauvage et choisiront un des poulains officiels de l'UDC. Ils n'ont en revanche pas pu trancher pour lequel.

Le PBD soutient également les candidats officiels, mais ne donne aucune préférence:

Les Vert'libéraux affichent une préférence pour Norman Gobbi:

Le PDC, lui aussi, soutient les candidats officiels mais ne donne pas de consigne de vote:

17h15

Vers une rocade de département ?

Eveline Widmer-Schlumpf laisse sa place aux Finances. Si l'élu de mercredi ne reprend pas ce département, une rocade pourrait se faire avec d'autres ministres déjà en poste.

Doris Leuthard dirige les Transports et l'Environnement.

Ueli Maurer est en charge du Département fédéral de la défense de la population et des sports.

Didier Burkhalter est à la tête des Affaires étrangères.

Johann Schneider-Amman, qui devient président de la Confédération le 1er janvier, est le chef de l'Economie.

Simonetta Sommaruga est en charge de la Justice et Police.

Alain Berset est au Département fédéral de l'Intérieur. Il s'est dit ouvert à un changement de département.

Alain Berset "ouvert" à un changement de département

16h55

Les trois candidats adoubés par l'UDC

L'Union démocratique du centre a présenté un ticket à trois personnes.

Surprise, l'UDC y a inclus le Tessinois Norman Gobbi, élu de la Lega dei Ticinesi.

>>Le dossier des trois candidats:

Guy Parmelin, Thomas Aeschi et Norman Gobbi candidats UDC au Conseil fédéral

16h45

Départ d'Eveline Widmer-Schlumpf

La conseillère fédérale en charge des Finances Eveline Widmer-Schlumpf quitte le gouvernement après sept années.

>>Retour sur son départ, attendu après le succès de l'UDC aux élections fédérales:

La succession d'Eveline Widmer-Schlumpf au Conseil fédéral

>> Les étapes de la vie politique de la Grisonne:

16h30

Le suivi de l'élection sur la RTS

MARDI

RTSinfo propose un suivi minute par minute à partir de 17h30 mardi soir, afin d'évoquer les derniers développements et les bruits de couloir. Le live est aussi à suivre sur Twitter, sur le compte @RTSinfolive.

Forum à 18h sur RTS La Première et le 19h30 sur RTSun consacreront également une partie importante de leur émission à cette élection.

Un Infrarouge spécial en direct de Berne est prévu mardi soir à 22h25.

MERCREDI

L'élection est à suivre en direct vidéo, radio et texte dès 7h45 sur RTSinfo.ch, RTSun, RTS La Première, RTSinfo en continu. Un live-tweet est également prévu sur le compte @RTSinfolive.