Modifié

Premières auditions pour les trois candidats de l'UDC au Conseil fédéral

Thomas Aeschi, Norman Gobbi et Guy Parmelin, candidats UDC au Conseil fédéral. [Peter Schneider - Keystone]
Premières auditions pour les candidats UDC auprès du PLR, du PDC et des Vert'libéraux / Forum / 3 min. / le 1 décembre 2015
Les groupes PLR, PDC, Vert'libéraux et PBD ont auditionné mardi Guy Parmelin (VD) et Thomas Aeschi (ZG) et Norman Gobbi (TI). Peu de choses ont filtré après ces premiers "hearings".

Au terme de ces auditions des trois prétendants UDC au Conseil fédéral, le groupe PLR a annoncé qu'il restreindra son choix à un seul candidat mardi prochain. De même, le PDC a décidé de se laisser du temps, se bornant à affirmer que "des candidats sont éligibles".

Les démocrates-chrétiens ont enregistré ces auditions et des procès-verbaux seront conservés à l'interne. Une manière de faire pression sur les candidats et les pousser à tenir leurs promesses.

>> Lire aussi: Didier Burkhalter est prêt à travailler avec tous les candidats de l'UDC

Norman Gobbi se veut collégial

Interrogé dans l'émission Forum, Norman Gobbi a estimé que les trois auditions du jour s'étaient plutôt bien passées. "J'ai survécu", a-t-il affirmé ironiquement, rappelant notamment son expérience politique au sein du Conseil d'Etat tessinois.

Pour lui, son élection permettrait à la minorité italophone d'être à nouveau représentée au Conseil fédéral, plus de 16 ans après le départ de Flavio Cotti. Norman Gobbi s'est en outre défendu de manquer de collégialité et s'est dit prêt à défendre les décisions du collège gouvernemental.

>> L'interview de Norman Gobbi:

Le Tessinois Norman Gobbi, de la Lega, candidat UDC au Conseil fédéral. [Gabriele Putzu - Keystone/TI-Press]Gabriele Putzu - Keystone/TI-Press
L'audition du candidat UDC Norman Gobbi / Forum / 6 min. / le 1 décembre 2015

Guy Parmelin, candidat de l'Arc lémanique

De son côté, Guy Parmelin a admis que certaines questions avaient été difficiles, notamment celles portant sur son manque d'expérience dans un exécutif ou son refus de se lancer dans la course au Conseil d'Etat vaudois suite au décès de son collègue de parti Jean-Claude Mermoud en 2011.

Au micro de Forum, le Vaudois accepté de répondre à quelques questions en français et en anglais, la maîtrise des langues étant parfois considérée comme un obstacle à son élection au Conseil fédéral. Il a en outre défendu son rôle de "candidat de l'Arc léamnique".

>> L'interview de Guy Parmelin:

Le Vaudois Guy Parmelin, candidat UDC au Conseil fédéral. [Peter Klaunzer - Keystone]Peter Klaunzer - Keystone
L'audition du candidat UDC Guy Parmelin / Forum / 7 min. / le 1 décembre 2015

Thomas Aeschi à l'aise avec le PLR

"Les quatre auditions ont été difficiles", a pour sa part affirmé Thomas Aeschi. Il a indiqué avoir focalisé son discours sur son parcours personnel ainsi que ses buts politiques. "On a vraiment eu une bonne interaction avec le PLR", a notamment dit l'UDC zougois.

>> L'interview de Thomas Aeschi:

Le Zougois Thomas Aeschi, candidat UDC au Conseil fédéral. [Alexandra Wey - Keystone]Alexandra Wey - Keystone
L'audition du candidat UDC Thomas Aeschi / Forum / 2 min. / le 1 décembre 2015

Le PS va aussi auditionner les candidats

A noter que le groupe socialiste a décidé mardi d'auditionner Norman Gobbi, Thomas Aeschi et Guy Parmelin la veille de l'élection au Conseil fédéral, soit le 8 décembre. Les Verts, quant à eux, ne rencontreront pas les trois candidats.

>> Le débat entre Géraldine Savary (PS) et Isabelle Moret (PLR):

Isabelle Moret (PLR-VD) et Géraldine Savary (PS-VD). [Lukas Lehmann/Salvatore Di Nolfi - Keystone]Lukas Lehmann/Salvatore Di Nolfi - Keystone
Le PS décide d'auditionner les trois candidats de l'UDC / Forum / 10 min. / le 1 décembre 2015

Didier Kottelat

Publié Modifié