Modifié le 14 octobre 2015 à 23:06

Un F/A-18 de l'armée suisse s'écrase en France sans faire de victime

Un avion de combat suisse s’est écrasé à Glamondans, à 60km de la frontière suisse
Un avion de combat suisse s’est écrasé à Glamondans, à 60km de la frontière suisse 19h30 / 1 min. / le 14 octobre 2015
Un avion de chasse de l'armée suisse s'est écrasé sur une zone non habitée dans le Doubs, dans l'est de la France, mercredi sans faire de victime, ont indiqué des gendarmes et la préfecture français.

Le pilote du F/A-18, âgé de 38 ans, a pu s'éjecter avant le crash. Il a été récupéré par les secours et emmené à l'hôpital de Besançon, a précisé la préfecture du Doubs.

Le porte-parole du Département fédéral de la défense (DDPS) Daniel Reist a toutefois assuré à la RTS que le pilote, avec qui il a pu parler, n'avait pas été grièvement blessé. L'identité du pilote, qui cumule plus de 3500 heures de vol, dont un tiers sur F/A-18, n'a pas été révélée.

Simulation de combat

L'avion militaire, un biplace mais avec un seul occupant, était parti non armé de la base aérienne Payerne (VD), a fait savoir le DDPS. Il simulait un combat aérien avec deux F-5 Tiger, selon Daniel Reist.

Les causes de l'accident ne sont pour l'heure pas connues mais une collision avec les Tiger est exclue, selon le DDPS.

3e accident impliquant un F/A-18 biplace

C'est le troisième accident impliquant un F/A-18 biplace, après celui de Crans-sur-Sierre (VS) en 1998 et de Lopper (OW) en 2013. Les forces aériennes suisses n'ont à l'heure actuelle plus que 7 F/A-18 biplaces, contre 26 avions monoplaces.

Le porte-parole du DDPS a toutefois affirmé que cette perte ne mettait pas en péril la formation sur l'appareil américain.

>> Retour sur les trois accidents de F/A-18 depuis 1998:

Crash du FA-18 suisse: il s’agit du 3e accident d’un FA-18 depuis 1998, le dernier avait été mortel
19h30 - Publié le 14 octobre 2015

agences/fisf/mac

Publié le 14 octobre 2015 à 13:02 - Modifié le 14 octobre 2015 à 23:06

Zone d'entraînement commune

Un périmètre de sécurité de 300 mètres a été établi autour du lieu de l'accident, survenu sur le territoire de la commune de Glamondans, à une vingtaine de kilomètres à l'est de Besançon, non loin de la frontière avec la Suisse, a précisé la préfecture.

Cette zone est située dans le secteur d'entraînement EUC 25 commun à la Suisse et à la France, a précisé l'armée. Jusqu'à cet incident, la Suisse disposait de 32 F/A-18.

Glamondans dans le Doubs en France