Modifié le 12 octobre 2015

Recours contre le classement des plaintes visant l'évêque de Coire

Vitus Huonder avait provoqué un tollé au travers des ses déclarations sur les homosexuels.
Vitus Huonder avait provoqué un tollé au travers des ses déclarations sur les homosexuels. [Arno Balzarini - ]
Pink Cross a annoncé lundi avoir fait recours auprès du tribunal cantonal des Grisons contre le classement des plaintes contre l'évêque de Coire Vitus Huonder pour incitation publique au crime ou à la violence.

La faîtière des organisations d'homosexuels et deux privés avaient porté plainte contre l'évêque après ses déclarations sur les homosexuels lors d'une intervention à Fulda, en Allemagne.

Le Ministère public des Grisons avait quant à lui annoncé vendredi avoir classé ces trois plaintes, estimant que les conditions ne sont pas remplies pour un renvoi devant le tribunal ou une condamnation.

Un violent tollé

A Fulda, l'évêque avait notamment cité des passages de la Bible "condamnant à mort" les auteurs "d'abominations" que sont les personnes qui "couchent" avec des individus du même sexe. Ces propos, tirés du Lévitique de l'Ancien Testament, avaient provoqué un violent tollé.

La Conférence des évêques suisses a réagi aux propos du prélat de 73 ans en affirmant que "l'Eglise est ouverte à tous les hommes". Elle "accueille inconditionnellement chaque personne dans sa dignité intangible aux yeux de Dieu, indépendamment de son orientation sexuelle".

ats/kg

Publié le 12 octobre 2015 - Modifié le 12 octobre 2015