Modifié

Les médias suisses en hausse sur le numérique et stables sur le papier

Malgré la multiplication des écrans, le format papier fait de la résistance. [Keystone]
Malgré la multiplication des écrans, le format papier fait de la résistance. [Keystone]
Les médias suisses numériques comptent de plus en plus de lecteurs et jouissent d’une plus grande importance aux yeux des éditeurs, indique l’enquête REMP publiée mardi. Le lectorat papier reste, lui, stable.

L’institut de Recherches et d’études des médias publicitaires (REMP) publie pour la première fois des chiffres sur les usages des médias numériques, en même temps que le format papier. Or, les médias profitent en moyenne de 25% de pénétration supplémentaire grâce à internet, indique l'étude.

Pour le format papier, le lectorat est stable. Plus de 2 millions de personnes lisent un journal quotidiennement, tandis que plus d’un million de personnes utilisent l’offre en ligne.

20 minutes en tête

20 minutes, qui est le journal le plus lu dans toutes les régions linguistiques du pays, caracole aussi en tête en Suisse romande avec 536'000 lecteurs par jour pour le papier et 257'000 en ligne.

Le Matin (296'000/121'000) vient ensuite. Suivent 24 Heures (175'000/67'000), La Tribune de Genève (120'000/71'000), puis Le Temps (102'000/13'000).

Ces données ne peuvent pas être comparées à celles des précédentes éditions en raison de modifications dans la méthodologie de calcul, indique REMP.

ats/asch

Publié Modifié