Modifié

Près de 240'000 étudiants pour les universités et les hautes écoles suisses

Des milliers d’étudiants ont fait leur rentrée universitaire [RTS]
Des milliers d’étudiants ont fait leur rentrée universitaire / 19h30 / 1 min. / le 14 septembre 2015
Près de 19'000 nouveaux étudiants ont franchi lundi les portes des universités suisses. Ils font partie des quelque 240'000 étudiants qui fréquentent les universités et les hautes écoles en Suisse.

Le nombre d’étudiants dans les universités suisses a augmenté de 50% durant les 15 dernières années, passant de 97'000 étudiants en 2000 à 144'000 en 2014, alors qu'ils étaient 112'400 en 2005 et 131'500 en 2010.

En ajoutant les étudiants qui fréquentent les Hautes écoles spécialisées (HES), la Suisse compte près de 240'000 étudiants.

Le taux de femmes dans les études supérieures a passé de 38% en 1990 à 50,4% en 2015. Dans certains bastions masculins, la part d'étudiantes a fortement progressé, passant notamment pour l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) de 18% en 2000 à 29% en 2014. L'Ecole polytechnique de Zurich (EPFZ) a même atteint un taux record de nouvelles étudiantes, avec 32,5%.

Les filières plus convoitées

Les grandes gagnantes parmi les filières les plus convoitées dans les universités suisses sont les sciences humaines et sociales, qui séduisent près de 40'000 étudiants.

Les sciences naturelles et exactes regroupent elles 25'000 inscrits, suivies de près par les sciences économiques et leurs 22'000 étudiants. Ils sont 16'000 à fréquenter les cours des facultés de droit. En médecine, 15'000 étudiants se préparent à soigner des patients.

Un taux d'universitaires dans la moyenne

Alors que le taux de diplômes universitaires ou équivalents atteint 30,6% dans la population de 25 ans et plus en Suisse, le pays reste loin de la Finlande (47,1% de diplômés), des Pays-Bas (45,4%) ou du Japon (45.1%).

La Suisse est même située en dessous de la moyenne des pays de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) et s'établit presque au même niveau que l'Allemagne (30,9%).

En termes de réussite des études, la Suisse est plutôt bonne élève, puisque 72% des étudiants qui entament un cycle académique terminent leur parcours avec un diplôme, un taux légèrement plus élevé que la moyenne internationale qui s'élève à 70%.

Magali Rochat/ebz

Publié Modifié