Modifié

La population favorable à l'interdiction de la publicité pour le tabac

La population suisse est majoritairement favorable à l'interdiction de la publicité pour le tabac. [Martin Ruetschi - Keystone]
La population suisse est majoritairement favorable à l'interdiction de la publicité pour le tabac. [Martin Ruetschi - Keystone]
La population est toujours plus favorable à une interdiction de la publicité pour le tabac. Même une augmentation du prix du paquet à 9,10 francs est saluée par 58% des gens.

Les fumeurs quotidiens rejettent par contre à 80% cette mesure de prévention.

C'est la tendance qui ressort du Monitorage suisse des addictions, publié mardi par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Ainsi, en 2014, 53% de la population suisse était favorable à une interdiction générale de la publicité pour le tabac, contre 49% en 2012.

Tous les cantons la soutiennent, mais la Suisse romande (58%) et la Suisse italienne (69%) sont clairement plus favorables à cette mesure que la Suisse alémanique (50%).

>> Ces résultats ne surprennent pas Benoît Rossignol, créateur des cigarettes "Fred":

Benoît Rossignol est le créateur des cigarettes "Fred", petit marque romande. Il s’apprête à lancer sa E-Cig, alors qu’il y a encore quelques mois, il n’y croyait pas. [Maurine Mercier - RTS]Maurine Mercier - RTS
Publicité et tabac: interview de Benoît Rossignol / Le Journal du matin / 1 min. / le 26 août 2015

Mises en garde moins efficaces

Un soutien encore plus large est apporté à l'interdiction de la publicité pour le tabac partout à l'exception des points de vente, avec 64% d'avis favorables. Les personnes qui fument soutiennent aussi cette mesure par 57%, selon cette étude.

Quant aux mises en garde figurant sur les paquets, leur impact diminue: en 2014, 38% déclaraient être incités à réfléchir à la nocivité du tabac contre 45% en 2012.

ats/ebz

Publié Modifié

Signal clair au Parlement

Ces résultats donnent un signal clair aux élus fédéraux qui vont plancher sur la loi sur le tabac. Dans le projet remis au Parlement, seule une interdiction de la publicité par voie d’affiches, dans les médias imprimés et au cinéma est prévue.

Les activités de parrainage et de promotion, y compris celles dans les points de vente, seraient encore largement autorisés.

Succès pour une campagne valaisanne sur Facebook

Plus de 900 Valaisannes et Valaisans vont arrêter de fumer dès le 7 septembre. Ils ont répondu à une campagne lancée sur Facebook par le Cipret-Valais. Le succès a surpris jusqu'aux responsables du Cipret.

L'option du réseau social a été choisie pour véritablement cibler les jeunes. Le Cipret (Centre d'Information pour la Prévention du Tabagisme) espère un taux de réussite de 30 à 50% dans six mois, a déclaré mardi son responsable Alexandre Dubuis lors d'une conférence de presse à Sion.