Modifié

Beznau épinglée car elle ne résisterait pas à "un puissant séisme"

AG: Greenpeace milite pour la fermeture de la centrale nucléaire de Beznau [RTS]
Fronde contre la centrale nucléaire argovienne de Beznau / 12h45 / 1 min. / le 20 août 2015
Une quinzaine de riverains de la centrale nucléaire argovienne de Beznau, aidés par trois organisations écologistes, menacent de porter plainte, car l'installation ne résisterait pas à un "puissant séisme".

Greenpeace, l'Association trinationale de protection nucléaire (ATPN) et la Fondation suisse de l'énergie (SES) ont rappelé jeudi "ce grave défaut de sécurité". Un puissant séisme correspond à un tremblement de terre très violent tel qu'il se produit tous les 10'000 ans.

L'exploitant de la centrale a dû procéder à des vérifications concernant le risque sismique après la catastrophe de Fukushima, au Japon, en 2011.

Une plainte possible

Les résultats ont montré que "des quantités inadmissibles de radioactivité s'échapperaient des réacteurs si un tel accident devait se produire", indiquent les organisations. "Beznau doit être mise hors service sans délai", conclut l'ingénieur qui a réalisé une analyse technique pour les plaignants.

Ainsi, une quinzaine de riverains ont envoyé mercredi un courrier à l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire. Ils lui demandent de revoir sa position. Si elle n'obtempère pas, les plaignants pourraient recourir auprès du Tribunal administratif fédéral.

ats/fisf

Publié Modifié