Modifié

L'armée suisse n'avait pas le droit de pomper l'eau française

Les autorités suisses auraient puisé illégalement dans le lac des Rousses en France [RTS]
Les autorités suisses auraient puisé illégalement dans le lac des Rousses en France / 19h30 / 2 min. / le 27 juillet 2015
Les hélicoptères des forces aériennes suisses avaient bien obtenu l'autorisation de survoler le territoire français mais pas celle de pomper l'eau, a confirmé lundi le porte-parole du DDPS, Daniel Reist, à la RTS.

Après vérification, le pompage effectué jeudi par les appareils suisses dans le lac des Rousses requérait une autorisation supplémentaire qui n'avait pas été demandée, a indiqué Daniel Reist, porte-parole du Département fédéral de la défense.

Les Super Puma de l'armée suisse avaient puisé dans le lac français à la grande surprise des baigneurs et des autorités locales, qui n'avaient pas été prévenues. L'affaire a fait grand bruit alors que la région est soumise à des restrictions dans l'utilisation de l'eau.

Les forces aériennes ont présenté lundi leurs excuses aux autorités et à la population concernées.

>> A lire: Des Français surpris de voir débarquer des hélicoptères de l'armée suisse

L'armée suisse a aussi puisé de l'eau dans des rivières vaudoises

Autre couac dans l'abreuvage des vaches du Jura vaudois: un pilote militaire a puisé de l'eau dans des rivières vaudoises, alors même que le canton l'interdisait.

Mercredi, un des pilotes de l'armée, de son propre chef, a estimé plus opportun de puiser de l'eau dans les rivières de l'Orbe et de l'Aubonne, a indiqué lundi à l'ats Denis Froidevaux, chef de l'Etat-major cantonal de conduite, confirmant une information de La Côte.

"Nous nous sommes excusés"

Plutôt que de faire d'incessants allers-retours entre le lac de Joux et le lac de Neuchâtel pour alimenter les bassins de rétention installés dans les alpages du Jura, un des pilotes a considéré qu'il serait plus judicieux de puiser de l'eau dans un endroit plus proche. "C'est une réponse à une logique opérationnelle", a expliqué Denis Froidevaux.

"Il s'agit d'une erreur qui a immédiatement été corrigée et nous nous sommes excusés", a-t-il ajouté. Pour maintenir un débit minimal, le pompage a été interdit. L'Etat de Vaud avait déclenché le plan Orca (organisation en cas de catastrophe) le 17 juillet.

>> Son interview dans le Journal du Matin:

Denis Froidevaux. [Urs Flüeler - Keystone]Urs Flüeler - Keystone
Eau puisée dans le lac des Rousses: interview de Denis Froidevaux / Le Journal du matin / 1 min. / le 28 juillet 2015

Michael Maccabez avec ats et olhor

Publié Modifié