Modifié

Le retour de la drachme pourrait passer par la Suisse

La drachme a été la monnaie nationale grecque jusqu'en 2000. [Roland Schlager - EPA - Keystone]
Le rôle de la Suisse en cas d'abandon de l'euro par la Grèce / Le Journal du matin / 4 min. / le 3 juillet 2015
Si la Grèce sortait de l'euro et revenait à la drachme, sa monnaie nationale jusqu'en 2000, la Suisse et son savoir-faire en matière de billets de banque pourraient jouer les premiers rôles.

Deux entreprises spécialisées dans la production de billets de banque et leader sur le marché mondial dans leur domaine se trouvent en effet à Lausanne. Sicpa, fondé en 1927, fournit des encres de sécurité alors que KBA-NotaSys, en mains allemandes, produit des presses à imprimer les billets.

Les deux sociétés se refusent à tout commentaire sur d’éventuels pourparlers sur le retour de la drachme. Mais tant Sicpa que KBA confirment que la Banque de Grèce est leur cliente. Ces deux sociétés travaillent actuellement avec Athènes pour imprimer des euros.

Lire aussi: Un sondage prévoit une avance du "oui" au référendum grec

Indice boursier

Dans le cas de figure d’un retour à la drachme, la Grèce aurait tout intérêt à miser sur des fournisseurs qu'elle connaît déjà. Sicpa et KBA joueraient donc placés.

Un autre acteur majeur de la filière des billets de banque basé en Suisse pourrait aussi intervenir: le fournisseur de papiers Landqart Swiss Security Paper dans les Grisons. Les marchés boursiers parient en tout cas sur une commande de la Grèce: la multinationale FortressPaper, qui possède la société suisse, voit en effet son action grimper depuis plusieurs semaines (Lire aussi: Une usine grisonne concernée par des rumeurs sur la Grèce et l'euro).

>> Quels effets peut-on attendre d'un retour à la drachme?

Des drachmes avant leur destruction au moment de l'adoption de l'euro. [Thanassis Stavrakis - AP/Keystone]Thanassis Stavrakis - AP/Keystone
L'aspect technique du passage de l'euro à la drachme / Le Journal du matin / 1 min. / le 3 juillet 2015

Ludovic Rocchi/lan

Publié Modifié

Quel délai pour faire des drachmes?

Dans le meilleur des cas, il faudrait au moins 6 moins pour que la nouvelle drachme puisse être injectée physiquement dans le circuit, mais un délai d'au moins un an semble plus raisonnable.

En attendant, les techniques actuelles d’impression permettraient de continuer à imprimer des euros en leur ajoutant une couleur, un marquage spécifique, pour en faire des euros grecs, donc des drachmes si le pays le décidait.