Publié

Les Suisses parcourent plus de 14 km en moyenne pour aller travailler

Le nombre de pendulaires prenant le train a passé de 327'000 en 1990 à 619'000 en 2013. [Ennio Leanza - Keystone]
Le nombre de pendulaires prenant le train a passé de 327'000 en 1990 à 619'000 en 2013. [Ennio Leanza - Keystone]
Les Suisses parcourent une distance toujours plus grande pour se rendre à leur travail, indique le rapport de l'Office fédéral de la statistique sur les pendulaires en Suisse. La voiture reste favorite.

La longueur des trajets parcourue par les Suisses pour se rendre à leur travail s'est allongée au cours des dernières années. En 2013, la longueur moyenne d'un aller était de 14,4 km, en hausse de 1,5 km par rapport à 2000.

Les pendulaires mettent trente minutes en moyenne pour se rendre à leur lieu de travail, alors qu'il leur fallait 23 minutes en 2000, indique mardi l'Office fédéral de la statistique dans son rapport, qui se base sur des données récoltées entre 2010 à 2013

La voiture toujours favorite, forte hausse pour le rail

En 2013, un peu plus de la moitié des pendulaires (53%) privilégiaient la voiture pour se rendre au travail, un chiffre en légère baisse depuis les années 2000.

Le rail, lui, est en forte hausse: il a passé de 11% en 2013 à 16% en 2013. Le nombre des pendulaires qui vont au travail en train est passé de 327’000 personnes en 1990 à 619’000 en 2013.

ats/ebz

Publié

Définition du pendulaire

Selon l'OFS, toute personne de plus de 15 ans ayant un lieu de travail fixe en dehors de son bâtiment d'habitation est un pendulaire. La Suisse compte 3,8 millions de travailleurs pendulaires.

De plus, il faut ajouter à ce chiffre près de 0,8 million de pendulaires pour des raisons de formation. On entend par là des personnes de 15 ans et plus qui suivent une formation et quittent à cette fin leur bâtiment d’habitation à intervalles plus ou moins réguliers (élèves, apprentis, étudiants entre autres).