Modifié le 15 juin 2015 à 07:21

Les tests de naturalisation n'ont rien d'une simple formalité

Trivial Pursuisse
Trivial Pursuisse Mise au Point / 14 min. / le 07 juin 2015
Alors que les demandes de naturalisation sont de plus en plus nombreuses, Mise au Point s'est procuré un des tests de connaissances que doivent passer les candidats à la nationalité suisse.

Mis en ligne sur le site RTSinfo.ch vendredi, le test proposé aux candidats dans le canton de Berne (voir ci-dessous) a déjà été rempli par 43'330 personnes.

Sur les 17'500 tests complets validés, 84,5% ont réussi le test. Mais la réussite est modeste avec 64% de bonnes réponses, seulement quatre points au-dessus du minimum exigé par l'administration.

Si chaque canton et chaque commune a sa manière de faire, obtenir un passeport rouge à croix blanche n'a rien d'une simple formalité. Dans le canton de Berne, les autorités imposent ce test de naturalisation depuis le 1er janvier 2014.

30'960 nouveaux passeports

Géographie, histoire, système politique ou sécurité sociale: autant de thématiques que les futurs citoyens doivent connaître sur le bout du doigt. Près de 20% des candidats sont recalés.

Pas de quoi dissuader les candidats à la naturalisation pour autant. Ils sont de plus en plus nombreux à postuler pour obtenir la nationalité suisse.

L’an dernier, les demandes de naturalisation ont explosé: +43,87 % à Fribourg, +39 % dans le Jura ou encore +19% en Valais. Au total, près de 30'960 personnes sont devenues suisses.

Alors question: pourriez-vous (re)devenir suisse?

>> Le test de naturalisation 2014 du canton de Berne:

(60% de réponses correctes sont nécessaires pour réussir le test)

Béatrice Guelpa/kg

Publié le 05 juin 2015 à 14:21 - Modifié le 15 juin 2015 à 07:21