Modifié

L’essor du solaire freiné par une reprise du courant moins attrayante

Les projets d'énergies renouvelables manquent de subventions [RTS]
Les projets d'énergies renouvelables manquent de subventions / 19h30 / 2 min. / le 2 juin 2015
La rétribution du courant solaire à prix coûtant a fortement baissé le 1er avril dernier. Selon le type d’installations, la baisse est de plus de 10%. Conséquence: des projets d’investissement tombent à l’eau.

L'abaissement du niveau de la rétribution à prix coûtant (RPC), un tarif préférentiel de reprise du courant vert, a un impact direct sur le développement de nouveaux projets de production de courant solaire.

"Depuis le 1er avril, on peut chiffrer la baisse de nos affaires à 20%", explique Jean-Louis Guillet, fondateur de Soleol, leader romand de la pose de panneaux qui emploie 65 personnes à Estavayer-le-Lac (FR).

Une nouvelle réduction de la RPC, également de l’ordre de 10%, aura lieu le 1er octobre prochain.

Investisseurs découragés

Par ailleurs, plusieurs entreprises électriques sont en train de raboter le prix auquel elles reprennent le courant solaire produit par des installations qui sont en attente d’un financement RPC.

Les BKW ont par exemple diminué ce prix de plus de moitié le 1er mars dernier (pour les installations d’une puissance supérieure à 30 kW). Ces diminutions des incitations pourraient décourager de nombreux investisseurs potentiels.

Linda Bourget/dk

Publié Modifié