Modifié

Forte hausse des seniors connectés en cinq ans

Des cours de formation à destination des seniors sont proposés par Pro Senectute (image d'illustration). [Sang Tan - AP Photo/Keystone]
Des cours de formation à destination des seniors sont proposés par Pro Senectute (image d'illustration). [Sang Tan - AP Photo/Keystone]
Les plus de 65 ans qui utilisent Internet ont fortement augmenté (+47%) entre 2010 et 2015. Leur proportion est passée de 38% à 56%, contre une progression de 84% à 88% pour l'ensemble de la population suisse.

Ils pensent qu’Internet les aidera à rester plus longtemps indépendants, selon une étude publiée dimanche par Pro Senectute, qui a mandaté l’Institut de gérontologie de l’Université de Zurich, lequel a interrogé 1037 personnes de plus de 65 ans.

L’étude montre que les retraités qui n’utilisent pas Internet sont toujours davantage coupés des informations et des services. Plus de la moitié de ceux qui n’utilisent pas Internet sollicitent l’aide de leur partenaire, petits-enfants, enfants et amis.

Nette diminution à partir de 70 ans

Alors que le taux des personnes âgées de 65 à 69 ans qui utilisent Internet (79%) est presque le même que celui de l’ensemble de la population, le nombre d’utilisateurs diminue nettement à partir de 70 ans. Il est de 66% pour les 70-74 ans, 50% pour les 75-79 ans, 38% pour les 80-84 ans et 13% pour les plus de 85 ans.

Les aînés privilégient la rédaction de courriels, suivie de la consultation d’horaires et de la recherche d’informations en général.

ats/ebz

Publié Modifié

Etre capable d'utiliser Internet renforce le sentiment de sécurité

Savoir utiliser Internet renforce le sentiment de sécurité des seniors. Grâce aux tablettes et aux smartphones, ils peuvent chercher de l’aide plus rapidement et de manière plus ciblée.

Les courriels et la téléphonie par Internet contribuent aussi à maintenir le lien social, même sur de grandes distances.

L'organisation d'aide aux personnes âgées constate en outre que l’accès aux informations transmises par les autorités ou relevant du domaine de la prévention risque de devenir toujours plus difficile pour les retraités qui n’utilisent pas Internet. C'est pourquoi Pro Senectute propose des cours visant à faciliter la maîtrise de cet outil.

De plus en plus de possesseurs de téléphones mobiles

La proportion de personnes de plus de 65 ans possédant un téléphone portable a aussi fortement augmenté ces dernières années, selon une étude récente de l'institut gfs.bern. Il est passé de 56% en 2010 à 93% en 2014.

D'autre part, un tiers des aînés connectés possèdent un smartphone ou une tablette.