Modifié le 16 mars 2015 à 15:11

La nouvelle campagne contre le sida met l'accent sur la primo-infection

Une des affiches de la nouvelle campagne contre le sida.
L'OFSP dévoile sa nouvelle campagne contre le sida "Love Life" Le 12h30 / 2 min. / le 16 mars 2015
L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a présenté lundi matin sa nouvelle campagne Love Life, axée sur la primo-infection, soit les symptômes développés juste après la contamination.

Une infection par le VIH pourrait se cacher derrière des symptômes de la grippe. Tel est le nouveau message, plus médical, de l'Office fédéral de la santé publique.

"Cloué au lit après une nuit torride", voilà un des nouveaux slogans de la campagne Love Life. Elle vise à attirer l'attention sur la primo-infection, période pendant laquelle les risques de transmission sont beaucoup plus élevés, de même que les chances de guérison.

Mettre la grippe au centre du message de prévention des maladies sexuellement transmissible pourrait créer une certaine paranoïa au sein de la population, mais c'est un risque à prendre, selon Roger Staub, co-responsable de la section prévention et promotion de l'OFSP.

Affiches plus sobres

Les affiches et les visuels de cette campagne sont beaucoup plus sobres que celle de l'année dernière. Le lancement de la campagne "Ne regrette rien" avec ses affiches très explicites avait fait beaucoup réagir. Elle avait même valu plusieurs plainte à l'OFSP.

Mais selon Pascal Strupler, directeur de l'OFSP, ce changement de stratégie n'a rien à voir avec ces critiques.

Tania Sazpinar/lan

Publié le 16 mars 2015 à 12:49 - Modifié le 16 mars 2015 à 15:11