Modifié

28'000 signatures contre l'achat de drones israéliens par la Suisse

Un drone israélien de type Hermes 900. [Sigi Tischler - Keystone]
Une pétition déposée contre l'achat de drones israéliens par le Conseil fédéral / Le 12h30 / 1 min. / le 26 février 2015
Un collectif opposé à l'achat par l'armée suisse de drones israéliens a collecté 28'000 signatures. Il dénonce notamment les activités contestées du fabricant.

L'achat de drones israéliens par l'armée suisse subit sa première fronde organisée. Vingt-huit mille signatures ont été récoltées par le collectif Boycott, Désinvestissement, Sanctions contre Israël (BDS), et déposée jeudi à la Chancellerie fédérale.

La récolte des paraphes avait commencé il y a deux ans, quand le ministre de la Défense Ueli Maurer annonçait l'acquisition potentielle de six drones de la compagnie israëlienne Elbit, pour remplacer 28 petits avions sans pilote devenus obsolètes.

250 millions

En décembre dernier, le Conseil fédéral a présenté son programme d'armement 2015. Le volet le plus contesté était l'achat des six drones d'exploration, non armés, pour un montant de 250 millions de francs.

Parallèlement à cette pétition, une lettre a également été adressée aux parlementaires fédéraux pour leur demander de renoncer à l'achat de ces drones, ainsi qu'une feuille d'information qui dénonce les activités de la compagnie israélienne Elbit Systems.

>> Revoir les propos d'Ueli Maurer justifiant l'achat des drones israéliens:

Ueli Maurer défend l'achat de drones israéliens [RTS]
Ueli Maurer défend l'achat de drones israéliens / L'actu en vidéo / 23 sec. / le 11 février 2015

Tania Sazpinar/kkub

Publié Modifié

Activités d'Elbit contestées

Les pétitionnaires condamnent le développement des activités de la firme Elbit lors de la guerre menée à Gaza l'été dernier où des hôpitaux, des écoles et des bâtiments de l'ONU ont été détruits.