Modifié

L'épidémie de grippe en Suisse aurait atteint son paroxysme

Les HUG ont imposé le port du masque de protection suite à l'épidémie de grippe. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Les HUG ont imposé le port du masque de protection suite à l'épidémie de grippe. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
L'épidémie de grippe serait à son faîte, a indiqué l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) mercredi. La semaine dernière, 449 consultations pour 100'000 habitants étaient signalées en moyenne.

Selon les chiffres de l'OFSP publiés mercredi, l'activité grippale se situait à 456 consultations pour 100'000 habitants en moyenne la semaine précédente. La Suisse connaît une situation d'épidémie, dont le seuil est fixé à 70 consultations sur 100'000 habitants, depuis six semaines.

Les enfants de moins de quatre ans restent les plus touchés (708 consultations), de même que les cantons des Grisons et du Tessin (873 consultations), selon l'OFSP.

Plusieurs hôpitaux saturés

Conjuguée à la gastro-entérite ainsi qu'à des cas de chutes dues au verglas, l'épidémie de grippe a eu pour conséquence cet hiver de saturer de nombreux hôpitaux.

La première quinzaine de février, le CHUV à Lausanne, l'Hôpital fribourgeois (HFR) et l'Hôpital neuchâtelois se sont trouvés dans une telle situation, qu'ils ont été obligés de prendre des mesures. Certaines interventions chirurgicales non urgentes avaient par exemple été reportées afin de libérer des lits.

ats/mac

Publié Modifié