Modifié

La justice genevoise ouvre une enquête et perquisitionne les locaux de HSBC

HSBC est au coeur d'un scandale financier. [Facundo Arrizalaga - Keystone]
La justice genevoise ouvre une enquête et perquisitionne les locaux de HSBC / Le 12h30 / 1 min. / le 18 février 2015
Le Ministère public genevois a annoncé mercredi dans un communiqué l'ouverture d'une procédure et la perquisition des locaux de la banque HSBC à Genève.

Suite aux récentes révélations Swissleaks, une procédure pour blanchiment d'argent aggravé a été ouverte à l'encontre de la banque HSBC Private Bank basée à Genève et contre inconnus.

Le procureur général du canton de Genève Olivier Jornot indique que le but de cette enquête est de "vérifier si les informations qui ont été rendues publiques sont fondées":

Le procureur général genevois Olivier Jornot devra attendre avant de pouvoir investir un "super palais de justice". [Salvatore Di Nolfi - Keystone]Salvatore Di Nolfi - Keystone
Réaction d'Olivier Jornot à l'issue de sa perquisition des locaux d'HSBC / Le 12h30 / 1 min. / le 18 février 2015

Une perquisition est actuellement menée dans les locaux de l'établissement, a annoncé le Ministère public genevois mercredi dans un communiqué.

La procédure peut s'étendre aux personnes physiques

"En ce qui la concerne, la banque est directement visée par la procédure sur le fondement de l'article 102 CP, qui prévoit qu'une entreprise peut être poursuivie indépendamment de la punissabilité de ses employés, s'il peut lui être reproché de ne pas avoir pris toutes les mesures d'organisation nécessaires pour empêcher des infractions de se produire en son sein", peut-on lire dans le communiqué.

En fonction de son évolution, la procédure est susceptible de s'étendre aux personnes physiques qui seraient elles-mêmes soupçonnées d'avoir commis des actes de blanchiment ou participé à ces actes.

ptur

Publié Modifié