Modifié

Le PDC lance un contre-projet à son propre texte sur l'imposition des couples

Le PDC avait déposé son initiative en 2012. [Peter Klaunzer - Keystone]
Le PDC veut sauver son initiative contre la pénalisation fiscale du mariage / Audio de l'info / 1 min. / le 16 février 2015
Afin de sauver son initiative contre la pénalisation fiscale du mariage, le PDC va lancer début mars un contre-projet à son propre texte, a appris la RTS lundi.

Le Parti démocrate-chrétien (PDC) veut sauver son initiative contre la pénalisation fiscale du mariage, débattue actuellement au Parlement. Il va présenter un contre-projet à son propre texte lors du débat au Conseil des Etats, le 4 mars prochain, selon la RTS.

Après que le débat sur son initiative a tourné en bataille autour du mariage pour tous, le PDC veut ainsi contourner les oppositions sur la définition du mariage comme étant l'union d'un homme et d'une femme dans la Constitution et mettre explicitement sur pied d'égalité le mariage et le partenariat enregistré.

"On nous fait un mauvais procès"

L'initiative d'origine ne cible en effet que les couples mariés et définit en outre le mariage comme l'union durable entre un homme et une femme.

Le PDC faisant face à une large opposition, jusque dans son propre électorat, Filippo Lombardi, chef du groupe PDC aux chambres fédérales, se défend d'avoir sous-estimé l'évolution des mentalités: "On nous fait un mauvais procès. Ce qu'on voulait dire, c'est que pour profiter de cette facilitation fiscale, il faut être dans une union à long terme", a-t-il dit en substance sur les ondes de la RTS lundi.

Reste à savoir si le texte trouvera grâce aux yeux des sénateurs. A noter que la même proposition a déjà été refusée par la Commission de l'économie des États.

Esther Coquoz/hend

Publié Modifié