Modifié le 07 février 2015

Le nouveau commandant de la Garde suisse est un Lucernois

Le nouveau commandant de la Garde suisse Christoph Graf (g.), lors de la cérémonie de départ de l'ancien commandant Daniel Anrig (d.) le 31 janvier.
Le nouveau commandant de la Garde suisse Christoph Graf (g.), lors de la cérémonie de départ de l'ancien commandant Daniel Anrig (d.) le 31 janvier. [ - ]
Le Lucernois Christoph Graf a été nommé commandant de la Garde pontificale suisse samedi par le pape François. Il succède au Saint-Gallois Daniel Rudolf Anrig.

La Garde pontificale suisse a un nouveau chef. Le pape François a promu samedi Christoph Graf commandant. Ce Lucernois de 54 ans assurait déjà l'intérim à la tête de cette force militaire depuis la destitution de Daniel Rudolf Anrig, annoncée le 3 décembre.

Christoph Graf, originaire de Pfaffnauer (LU), est entré il y a 27 ans dans la Garde suisse comme simple hallebardier. Il a la réputation d'être un homme plus débonnaire que son prédécesseur jugé trop sévère avec ses subordonnés. Il était depuis 2010 vice-commandant de l'armée vaticane.

Passation de pouvoir le 31 janvier

La passation de pouvoir avait déjà eu lieu il y a une semaine. Après une messe, une cérémonie de remise du commandement s'était tenue dans la Cour d'honneur de la caserne au Vatican, en présence de hauts représentants de la Curie romaine et de la Confédération.

Le St-Gallois Daniel Rudolf Anrig avait quitté ses fonctions le 31 janvier. Il avait été nommé en 2008 par le pape Benoît XVI.

ats/ebz

Publié le 07 février 2015 - Modifié le 07 février 2015