#MaLiberte, journée spéciale de RTS La Première sur la liberté d'expression
Publié Modifié

"Personne n'est candidat au martyre, surtout pas les journalistes"

Un mois après les attentats meurtriers de Paris, la rédaction radio de la RTS a mené vendredi l'opération #Maliberté. Pour clôturer cette journée spéciale sur la liberté d'expression, l'émission Forum a posé la question: existe-t-il un risque d'autocensure dans les médias?

Patrick Nussbaum, rédacteur en chef de RTSinfo radio, Stéphane Benoit-Godet, rédacteur en chef du journal Le Temps, et Béatrice Toulon, chroniqueuse pour L'Obs, en débattent.

Caricature, politique et religion

Il faut "attaquer les présidents, les rois, les politiciens, mais pas Mahomet ou le Christ", affirme Stavro Jabra dans l'émission Forum.

Pour le caricaturiste libanais, qui dit s'appliquer une autocensure chaque jour, "attaquer la religion, c'est choquer gratuitement".

Le caricaturiste libanais Stavro Jabra lors d'un rassemblement à Beyrouth le 11 janvier 2015, quelques jours après la tuerie de Charlie Hebdo. [Anwar Amro - AFP]Anwar Amro - AFP
Stavro Jabra, caricaturiste libanais: "Attaquer la religion, c'est choquer gratuitement" / Audio de l'info / 1 min. / le 6 février 2015

Presse US vs presse européenne

Marcus Mabry, un des rédacteurs en chef du New York Times, explique la position de son journal vis-à-vis de la liberté d'expression, et notamment la publication des caricatures de Mahomet.

"On ne veut pas déranger nos lecteurs, on veut les faire réfléchir et les informer", a-t-il affirmé dans l'émission Forum.

The New York Times, quotidien, journal, journalisme [Ramin Talaie/Getty Images - AFP]Ramin Talaie/Getty Images - AFP
Marcus Mabry, un des rédacteurs en chef du New York Times / Audio de l'info / 7 min. / le 6 février 2015

Les évêques et la liberté d'expression

Je ne pense pas qu'il puisse y avoir une liberté d'expression qui soit absolue, car cela voudrait dire que les autres ne le sont pas.

Mgr Olivier Ribadeau Dumas

Le porte-parole de la Conférence des évêques de France critique la démarche de Reporters sans frontières, qui a demandé mardi à chaque responsable religieux français de signer un texte sur la liberté d’expression.

Les évêques de France ne veulent pas signer un texte sur la liberté d'expression proposé par Reporters sans frontières. [Eric Cabanis - AFP]Eric Cabanis - AFP
Mgr Olivier Ribadeau Dumas: "pas de liberté d'expression absolue" / Audio de l'info / 1 min. / le 6 février 2015

Vu du Brésil

Ma liberté d'expression, c'est l'exercice de la tolérance. C'est savoir écouter l'autre.

Laura, de Rio
"Au Brésil, dans une population pourtant mixte, il y a beaucoup de tolérance", selon Laura. [Fotolia]Fotolia
BRESIL: Laura de Rio, Au Brésil, dans une population pourtant mixte, il y a beaucoup de tolérance / Audio de l'info / 48 sec. / le 5 février 2015

La liberté d'expression dans le monde

Tout au long de cette journée spéciale, La Première questionne la liberté d'expression avec des personnalités mais également de simples citoyens.

Retrouvez la carte regroupant différents témoignages de citoyens du monde. A écouter en cliquant sur les points ci-dessous.

Le tabou britannique

Tony, de Londres, admet qu'il n'ose pas dire qu'il veut se débarrasser de la reine Elizabaeth II "et de son horrible famille".

La reine Elizabeth II. [Stefan Wermuth - AP Photo/Keystone]Stefan Wermuth - AP Photo/Keystone
GB: Tony de Londres, "Ce que je n'ose pas dire, c'est qu'il faut se débarrasser de la reine" / Audio de l'info / 36 sec. / le 5 février 2015

Paroles de twittos...

Retrouvez le meilleur des tweets #MaLiberte:

Storify sur #MaLiberte

Les ados sur la liberté d'expression

La Première a donné vendredi la parole à des adolescents pour connaître leur point de vue sur les limites de la liberté d'expression. Un sujet qu'ils associent avec les grands thèmes de société tels que la religion, l'homosexualité ou l'autorité.

Le regard de Philippe de Vargas, ancien directeur du collège lausannois de l’Elysée, du professeur de français Guillaume Henchoz, et de Vincent Artison, ancien éducateur de rue à Yverdon-les-Bains.

Vincent Artison (gauche), puis Guillaume Henchoz, enseignant, Marc Menichini, journaliste RTS, Jean-François Borgeaud, directeur du collège de Béthusy, Philippe De Vargas ancien directeur de l'Elysée, et Karine Vasarino, productrice du 12h30. [Magali Philip - RTS]Magali Philip - RTS
Journée "Ma liberté": page spéciale depuis le collège lausannois de Béthusy / Le 12h30 / 18 min. / le 6 février 2015

Qu'est devenu #jesuischarlie?

Du #jesuischarlie au "oui mais" sur les réseaux sociaux: un mois après les attentats de Charlie Hebdo et ceux qui ont suivi, l'émission Sonar revient sur le formidable succès du hashtag #JeSuisCharlie.

Qu'est devenu le hashtag #JeSuisCharlie? [ASJ74: Marche Nordique]ASJ74: Marche Nordique
#Jesuischarlie: que sont-ils devenus? / Le Journal du matin / 3 min. / le 6 février 2015

"Crime d'expression"

"En Chine, l'autocensure est commune et populaire". Dixit Zhan Jiang, professeur à l'université de Pékin et blogueur influent en Chine.

Zhan Jiang, professeur à l’université de Pékin. [Raphaël Grand - RTS]Raphaël Grand - RTS
Interview de Zhan Jiang, professeur à l’université de Pékin, ancien journaliste et blogueur influent en Chine / Audio de l'info / 1 min. / le 6 février 2015

Quelle liberté en Turquie?

"Je n'oserais pas critiquer un choix de religion ou de vie", avoue Hakki depuis Istanbul.

"Je n'oserais pas critiquer un choix de religion ou de vie", selon Hakki. [Fotolia]Fotolia
TURQUIE: Hakki d'Istanbul, Je n'oserais pas critiquer un choix de religion ou de vie / Audio de l'info / 40 sec. / le 5 février 2015

Les twittos sur #MaLiberte

L'opération #MaLiberte fait beaucoup réagir sur Twitter. Voici quelques-unes de vos réactions:

Témoignage depuis le Liban

S'exprimer contre le pouvoir constitue un danger au Liban, explique Ibrahim:

"Au Liban, si vous dites quelque chose qui s'oppose, vous êtes menacé", selon Ibrahim. [Fotolia]Fotolia
LIBAN: Ibrahim du Liban, Au Liban, si vous dites quelque chose qui s'oppose, vous êtes menacé / Audio de l'info / 46 sec. / le 5 février 2015

Les réactions politiques à #MaLiberte

Plusieurs personnalités politiques suisses ont réagi à #MaLiberte sur Twitter.

A la question "quelles sont les limites de la liberté d'expression", Christophe Darbellay, président du PDC suisse, a répondu:

Alors que Jérôme Desmeules, co-président de l'UDC du Valais romand, a écrit:

Frédéric Charpié, secrétaire national de La Gauche, évoque un "combat quotidien":

#MaLiberte sur le web et par téléphone

A l'occasion de l'opération #MaLiberte, Axel Kahn, éthicien et médecin généticien, Philippe Gonzalez, sociologue, et Maya Hertig Randall, professeure de droit constitutionnel, ont répondu aux auditeurs de La première ce matin (à écouter ci-dessous).

Notez que l'émission Forum sera également ouverte aux appels des auditeurs, dès 18h00, au 058 236 16 16.

Suivez par ailleurs les réactions au thème de la liberté d'expression sur Twitter avec #MaLiberte et/ou via @RTSinfolive.

Philippe Gonzalez, sociologue à l'Université de Lausanne. [DR]DR
Débat sur la liberté d’expression (2/2) / Le Journal du matin / 28 min. / le 6 février 2015

#MaLiberte vue d'Inde

"Les partis politiques ne veulent pas que les idées modernes soient diffusées", déplore Ashik de New Dehli.

Les partis politiques ne veulent pas que les idées modernes soient diffusées, selon Ashik. [Fotolia]Fotolia
INDE: Ashik de New Dehli, Les partis politiques ne veulent pas que les idées modernes soient diffusées / Audio de l'info / 45 sec. / le 5 février 2015

Le débat

Axel Kahn, éthicien, médecin généticien, François-Xavier Putallaz, philosophe et membre de la Commission nationale d'éthique, et Vincent Baudriller, directeur du théâtre de Vidy, débattent autour de la notion de liberté d'expression.

François-Xavier Putallaz. [Philippe Vaudan - RTS]Philippe Vaudan - RTS
Débat sur la liberté d’expression (1/2) / Le Journal du matin / 23 min. / le 6 février 2015

"Manifester ne sert à rien"

Tout au long de cette journée spéciale, La Première propose de questionner la liberté d'expression avec les témoignages de personnalités mais également de simples citoyens.

Cavé, Iranien vivant à Paris, explique par exemple qu'en France "on peut parler de tout, manifester pour tout mais en même temps cela ne sert à rien, cela ne change rien".

"Ici en France, on peut parler de tout manifester pour tout mais en même temps cela ne sert à rien, cela ne change rien", selon Cavé. [Fotolia]Fotolia
IRAN: Cavé qui habite Paris, Ici en France, on peut parler de tout manifester pour tout mais en même temps cela ne sert à rien, cela ne change rien / Audio de l'info / 51 sec. / le 5 février 2015

"Je suis Charlie", hypocrite?

Le slogan "Je suis Charlie", qui s'est répandu partout dans le monde après les attaques contre le journal satirique français Charlie Hebdo, a quelque chose d'hypocrite. C'est l'avis de Yazid Kherfi, ancien braqueur reconverti, qui travaille aujourd'hui comme militant associatif.

Yazid Kherfi (ici, en 2012). [Miguel Medina - AFP]Miguel Medina - AFP
Interview de Yazid Kherfi, ex-braqueur devenu militant associatif / Audio de l'info / 2 min. / le 6 février 2015

Images du prophète Mahomet

Le carnaval de Bâle recommande cette année aux participants du traditionnel défilé nocturne du Morgenstreich de ne pas représenter le prophète Mahomet sur leurs lanternes.

Le comité du Carnaval de Bâle estime que la liberté a des limites imposées par le respect mutuel, même s'il est là pour caricaturer et critiquer autorités et thématiques d'actualités. [Urs Flueeler - Keystone]Urs Flueeler - Keystone
Pas de représentation de Mahomet au Carnaval de Bâle / Audio de l'info / 1 min. / le 6 février 2015

Non-dits

Un mois après les attaques contre Charlie Hebdo, l'émotion est un peu retombée en Suisse. Et des non-dits ont pu s'exprimer.

L'interview de Martine Brunschwig Graf, présidente de la Commission fédérale contre le racisme, qui s'inquiète de "l'islamophobie grandissante".

Martine Brunschwig-Graf à "L'Agence", le 9 novembre 2014. [Cécile Möller - RTS]Cécile Möller - RTS
Interview de Martine Brunschwig Graf, présidente de la commission fédérale contre le racisme / Audio de l'info / 1 min. / le 6 février 2015

Soutien à Dieudonné

Rencontre avec Ismaël, venu soutenir Dieudonné lors de son procès pour apologie du terrorisme à Paris mercredi.

Pour rappel, l'humoriste controversé avait publié la phrase "Je me sens Charlie Coulibaly" sur Facebook après l'attaque du supermarché casher dans la capitale française le 9 janvier dernier.

Dieudonné au Palais de justice de Paris, 04.02.2015. [Miguel Medina - AFP]Miguel Medina - AFP
Interview d'Ismaël, venu en soutien à Dieudonné lors de son procès / Audio de l'info / 1 min. / le 6 février 2015

Tout dire, surtout quand ça dérange

Le satiriste alémanique controversé Andreas Thiel estime qu'il est "inacceptable que des lois définissent ce qui est juste et ce qui est faux". Selon lui, "il est déjà faux de faire une loi qui interdit le négationnisme".

L'humoriste bernois Andreas Thiel. [Gaëtan Bally - Keystone]Gaëtan Bally - Keystone
Interview d'Andreas Thiel, satiriste et pamphlétiste / Audio de l'info / 1 min. / le 6 février 2015

L'interview de Garry Kasparov

Le correspondant de RTSinfo aux Etats-Unis, Philippe Revaz, a rencontré la légende du jeu d'échecs et fervent opposant au président russe Vladimir Poutine, Garry Kasparov. Selon lui, la liberté d'expression est "la condition la plus fondamentale pour garantir une société libre".

Garry Kasparov, ancien champion du monde d'échecs, opposant au président russe Vladimir Poutine. [RTS]RTS
La liberté d'expression en Russie vue par Garry Kasparov / Le Journal du matin / 9 min. / le 6 février 2015

Cybercriminalité

Quelles limites doit-on imposer aux services de renseignement dans la lutte contre la cybercriminalité? L'analyse de Christian Aghroum, ancien responsable de la police judiciaire française, chef de la cellule de lutte contre les crimes commis via  internet:

Christian Aghroum. [BPI/YouTube]BPI/YouTube
Interview de Christian Aghroum, ancien directeur de la cellule de lutte contre la cybercriminalité / Audio de l'info / 1 min. / le 6 février 2015

Limite à la liberté d'expression

"La seule limite à imposer à la liberté d'expression est lorsque celle-ci est utilisée pour agresser les personnes faibles", selon Axel Kahn, éthicien et médecin généticien:

Axel Kahn. [Anne Bichsel - RTS]Anne Bichsel - RTS
Doit-on poser des limites à la liberté d'expression? / Le Journal du matin / 2 min. / le 6 février 2015

Nancy Huston condamne Charlie Hebdo

L'écrivaine et essayiste franco-canadienne Nancy Huston a condamné l'humour du journal satirique Charlie Hebdo dans l'émission Forum récemment:

Nancy Huston [Fanny Dion - actes-sud.fr]Fanny Dion - actes-sud.fr
Nancy Huston dévoilera des extraits de son nouveau roman à Lausanne / Forum / 7 min. / le 28 janvier 2015

Lire également: L'écrivaine Nancy Huston condamne l'humour de Charlie Hebdo

Liberté d’expression contre liberté de religion

Reporters sans frontières a demandé mardi à chaque responsable religieux français de signer un texte sur la liberté d’expression. La démarche crée le malaise.

Logo de Reporters sans frontières. [DR]DR
Liberté d’expression contre liberté de religion / Le Journal du matin / 2 min. / le 6 février 2015

La carte des témoignages

Qu'est-il interdit de dire dans votre pays? Des citoyens témoignent dans plusieurs Etats du monde. A écouter en cliquant sur les points ci-dessous.

Ce qu'ils pensent de la liberté d'expression

Florilège d'avis sur la liberté d'expression de par le monde:

Manifestation à Paris après les attaques de janvier (image prétexte). [Keystone]Keystone
Florilège d'avis sur la liberté d'expression à travers le monde / Audio de l'info / 38 sec. / le 5 février 2015

"Ma liberté" sur Twitter

Suivez l'opération #MaLiberte en direct sur Twitter via @RTSinfolive.

Retrouvez également tous les tweets à propos de la journée spéciale liberté d'expression:

Journée spéciale #MaLiberte

Un mois après les attentats de Paris qui ont notamment visé le journal satirique Charlie Hebdo et qui ont fait 20 morts, la rédaction de La Première consacre ce vendredi une opération spéciale sur la liberté d'expression en Suisse et dans le monde.

Retrouvez tout au long de la journée de vendredi des débats, des analyses et des témoignages sur les ondes de la RTS.

Mathieu Henderson et Cécile Rais