Modifié

La Suisse manque toujours de donneurs d'organes

Actuellement, 1370 personnes sont en attente d'une greffe dans le pays. [Gaetan Bally - Keystone]
Actuellement, 1370 personnes sont en attente d'une greffe dans le pays. [Gaetan Bally - Keystone]
Si le taux de donneurs d'organes a progressé en Suisse l'an dernier, la situation demeure alarmante, selon Swisstransplant. Plus de 1000 personnes sont en attente d'une greffe.

La Suisse figure toujours en queue de peloton des pays européens en ce qui concerne les dons d'organes. Avec 14,4 donneurs par million d'habitants, elle reste loin de son objectif de 20 donneurs d'ici à 2018, a souligné vendredi la fondation Swisstransplant.

La France, l'Italie et l'Autriche comptent deux fois plus de candidats au don d'organes. Si le taux de donneurs a progressé l'an dernier en Suisse (de 13,6 à 14,4), la situation demeure alarmante. Seuls 117 donneurs étaient enregistrés.

Jusqu'à deux décès par semaine

Actuellement, 1370 personnes sont en attente d'une greffe. "Jusqu'à deux personnes par semaine sont mortes en 2014 après avoir attendu un organe, en particulier un coeur, un poumon ou un foie", déplore Swisstransplant.

Pour augmenter les dons, une nouvelle méthode a été lancée à l'automne. L'utilisateur d'un smartphone peut charger une application qui fait apparaître sa carte de donneur lorsqu'il passe devant une balise placée dans un hôpital.

ats/kg

Publié Modifié