Modifié le 12 décembre 2014 à 16:12

Deux fois plus de femmes nommées professeures aux EPF en 2014

La professeure Sarah Springman, rectrice de l'EPFZ depuis cet octobre.
La professeure Sarah Springman, rectrice de l'EPFZ depuis cet octobre. [Ennio Leanza - ]
La proportion de femmes nommées professeures au sein des Ecoles polytechniques fédérales est passée de 18% à 33% en 2014, annonce vendredi le Conseil des EPF.

Au total, 70 personnes, dont 23 femmes, ont obtenu le titre de professeur au sein des Ecoles polytechniques fédérales (EPF) en 2014. Ainsi, la proportion de femmes dans les nominations a quasiment doublé par rapport aux années précédentes pour passer de 18% en moyenne à 33%.

"Il s'agit d'une évolution réjouissante, qui témoigne du fait que les hautes écoles ont redoublé d'efforts pour augmenter la part de femmes au sein du corps professoral", indique vendredi le Conseil des EPF dans un communiqué.

"Les efforts doivent être poursuivis", a-t-il néanmoins souligné.

Moins d'une femme sur quatre

En tout, sur les 799 professeurs que comptent les deux EPF (Lausanne et Zurich), le pourcentage de femmes professeures (associées, ordinaires ou assistantes) était de 12,4% fin 2013.

C'est chez les professeurs assistants que la part de femmes est la plus élevée (25%).

ats/bri

Publié le 12 décembre 2014 à 15:20 - Modifié le 12 décembre 2014 à 16:12