Modifié

Certains médicaments devraient être délivrés en pharmacie sans ordonnance

Les Chambres soutiennent la facilitation de l'auto-médication. [Gaetan Bally - Keystone]
Les Chambres soutiennent la facilitation de l'auto-médication. [Gaetan Bally - Keystone]
Le Conseil des Etats a voté mercredi pour que les pharmaciens puissent délivrer certains produits soumis à ordonnance, même sans prescription médicale.

Les patients devraient pouvoir acheter leurs médicaments où bon leur semble et l'innovation de l'industrie pharmaceutique être encouragée. Après le National, le Conseil des Etats veut réviser la loi sur les produits thérapeutiques en ce sens, mais il en a corrigé mercredi les modalités.

Un pharmacien devrait pouvoir délivrer certains produits soumis à ordonnance même sans prescription d'un médecin. Mais seulement après un contact direct avec le patient et à condition de consigner la remise du produit. Les sénateurs se sont montrés plus prudents que la Chambre du peuple.

Ordonnance

Les patients qui consultent un médecin ne devraient quant à eux pas être obligés de retirer leur remède chez lui. Avant la remise d'un produit, les praticiens devraient en principe délivrer une ordonnance à leurs patients.

Suivant la position du National," la gauche et les Vert'libéraux ont réclamé en vain la remise systématique du document. La majorité les a désavoués par 27 voix contre 16.

ats/jgal

Publié Modifié

Automédication favorisée

Le Conseil des Etats a suivi le National qui sur proposition du Conseil fédéral veut faciliter l'automédication. Les droguistes pourront vendre tous les médicaments non soumis à ordonnance.