Modifié

Roger Federer a un ratio de 72,1% de victoires contre les membres du top 10

Roger Federer est plus à l'aise lorsqu'il joue contre un numéro 2 mondial que contre un numéro 3.
Roger Federer est plus à l'aise lorsqu'il joue contre un numéro 2 mondial que contre un numéro 3.
En 248 matches contre les membres du top 10, Roger Federer en a remporté 179 pour 96 défaites. Son souffre-douleur préféré se nomme David Ferrer tandis que son "pire" adversaire reste Rafael Nadal.

Pour la fin de la saison de tennis, RTSinfo vous propose de découvrir toutes les statistiques de Roger Federer, sur ses matches, ses adversaires ou ses gains. Après son évolution au classement ATP, la répartition géographique de ses victoires et la nationalité de ses adversaires, voici une analyse liée au rang de l'adversaire.

Alors que vient de commencer le tournoi des maîtres réunissant les 8 meilleurs joueurs mondiaux, les statistiques montrent que Roger Federer est plutôt à l'aise contre les membres du top 10. En 248 matches depuis le début de sa carrière, il en a remporté 179 contre 96 défaites.

Meilleur contre les 2e que les 3e

Sans surprise, c'est quand il joue contre un numéro un mondial que le Bâlois rencontre le plus de difficultés, avec 13 défaites pour seulement 6 victoires: une contre Lleyton Hewitt à Miami en 2002, une contre Andy Roddick à Houston en 2002, deux contre Rafael Nadal (Madrid en 2009 et le Masters en 2010) et deux contre Novak Djokovic (en demie à Wimbledon en 2012 et en demie à Shanghai en 2014).

A noter qu'il a un ratio équilibré contre les 3e mondiaux, avec 14 victoires et 14 défaites, mais qu'il bat davantage les 2e mondiaux (21 victoires pour 17 défaites).

C'est Novak Djokovic que le Bâlois a le plus affronté, avec 19 victoires pour 17 défaites en 36 matches. Suit Rafael Nadal, qui possède le meilleur ratio de victoires contre Roger Federer parmi les adversaires récurrents (plus de 10 matches) avec 23 victoires pour 10 défaites.

A l'inverse le Suisse possède un bilan de 100% de victoires contre David Ferrer (16-0) et Mikhail Youzhny (15-0).

vkiss/tyf

Publié Modifié

La malédiction du 88

Chiffre insolite, contre les membres du top 100, Roger Federer n'a que deux ratios défavorables. Contre le numéro un mondial et contre le... 88e mondial (deux défaites pour une seule victoire).

A sa décharge, les deux défaites datent du début de sa carrière. Coïncidence, c'est contre le 88e mondial, en l'occurrence Lucas Arnold, que le Bâlois a joué son premier match professionnel, à Gstaad, en 1998. Il avait perdu sur le score de 6-4, 6-4. Il a encore perdu en 2003 en 64e de finale à Roland-Garros contre Luis Horna, mais gagné en 2007 en 1/8 à Dubaï contre Daniele Bracciali.

L'exception du 34e mondial

C'est contre les numéros 2 mondiaux que Roger Federer a joué le plus de matches (38 au total, pour 21 victoires). Viennent ensuite ses 31 rencontres contre les numéros 4 (21 victoires et 10 défaites) et 7 (20 victoires et 11 défaites).

Plus étonnant, Roger Federer a également joué 31 fois contre des numéros 34 mondiaux (25 victoires, 6 défaites). S'il paraît logique qu'un bon tennisman rencontre davantage d'autres joueurs bien classés en raison des systèmes de tableaux protégés, l'exception du 34e mondial est impossible à expliquer autrement que par un hasard statistique.