Modifié

Un Genevois jugé pour ventes d'armes illégales à l'Iran

Le verdict du procès des deux frères kurdes d'Irak, jugés au Tribunal pénal fédéral de Bellinzone, sera rendu vendredi. [Karl Mathis - Keystone]
Le verdict du procès des deux frères kurdes d'Irak, jugés au Tribunal pénal fédéral de Bellinzone, sera rendu vendredi. [Karl Mathis - Keystone]
Accusé d'avoir livre des lunettes de visée en Iran en 2007, un Genevois comparaît jeudi devant le Tribunal pénal fédéral à Bellinzone. L'homme d'affaires avait fait appel de sa première condamnation.

Prévenu d'infractions à la loi fédérale sur le matériel de guerre, un Genevois comparaît jeudi devant le Tribunal pénal fédéral (TPF). Cet homme est accusé d'avoir livré 150 lunettes de visée pour fusils d'assaut en Iran en 2007.

Une partie du matériel a été retrouvée en Afghanistan. Selon les autorités italiennes, ces instruments ont permis de tirer sur des soldats allemands qui faisaient partie des troupes envoyées dans ce pays.

Six complices

Le trafiquant d'armes a aussi exporté du port-franc de Chiasso (TI) des accessoires de plongée, qui ont été bloqués en douane suite à un contrôle. Selon le Secrétariat d'Etat à l'économie, ces accessoires peuvent servir à des fins civiles ou militaires.

Le Genevois et ses complices présumés, quatre Italiens et deux Iraniens, avaient été arrêtés en mars 2010 en Italie. Plusieurs locaux, dont le logements tessinois de l'homme d'affaires, et des coffres avaient été perquisitionnés.

Le jugement sera rendu dans une semaine.

ats/dk

Publié Modifié

Recours de l'accusé au TPF

Par ordonnance pénale du 24 juin 2014, le Ministère public de la Confédération a condamné l'homme d'affaires à une peine de 30 jours-amende à 30 francs avec sursis pour infractions à la loi sur le matériel de guerre et à la LCB.

En raison de l'opposition de l'accusé, l'affaire est soumise à la Cour des affaires pénales du TPF.