Modifié

Les cantons latins ne veulent pas de l'abolition des forfaits fiscaux

L'abolition des forfaits fiscaux pourrait générer une perte de plus d'un milliard de francs pour les cantons [RTS]
Les cantons s'engagent contre l'abolition des forfaits fiscaux / 12h45 / 1 min. / le 3 novembre 2014
A un mois des votations fédérales, la Conférence latine des directeurs des Finances a appelé lundi à rejeter l'initiative sur l'abolition des forfaits fiscaux et à conserver le système actuel.

Une acceptation de l'initiative sur l'abolition des forfaits fiscaux aurait d'importantes conséquences, a prévenu lundi la Conférence latine des directeurs des Finances (CLDF).

Elle appelle à la rejeter et à maintenir le système actuel de l'imposition d'après la dépense pour les contribuables étrangers.

Plus d'un milliard de pertes fiscales

En cas de oui le 30 novembre prochain, de nombreux contribuables partiraient à l'étranger, ce qui provoquerait des pertes fiscales estimées à plus d'un milliard de francs, a affirmé la CLDF dans un communiqué.

Selon elle, ces pertes ne pourront pas être compensées. Les cantons seraient donc contraints de prendre des mesures comme des augmentations d'impôts et le redimensionnement des prestations publiques.

Les forfaits fiscaux par canton

ats/gchi

Publié Modifié