Modifié

Postfinance va faire de l'argent avec les données de ses clients

Les méthodes de PostFinance provoquent la colère de consommateurs [RTS]
Les méthodes de Postfinance provoquent la colère de consommateurs / 19h30 / 1 min. / le 1 octobre 2014
Depuis cet été, Postfinance peut se servir de données bancaires des utilisateurs de son e-banking pour renseigner des entreprises tierces. Les clients qui refusent ces conditions ne pourront plus utiliser e-Finance.

Postfinance a récemment changé ses conditions d'utilisation. Cela lui permet de traiter et d'analyser les données bancaires des clients d'e-Finance et de leur proposer ensuite des publicités et offres ciblées, par l'entremise d'entreprises tierces.

"Toutes les données restent chez PostFinance", précise le porte-parole de la banque Johannes Möri à la RTS. "Il est impossible pour les entreprises tierces d'identifier les personnes concernées".

"Des publicités personnalisées"

Concrètement, le but est de connaître les habitudes de consommation des clients et de proposer des publicités personnalisées d'autres entreprises sur la plateforme de La Poste. Chaque client aura un profil qui affichera des propositions d'achats au fil de ses dépenses bancaires.

Jusqu'à maintenant, les clients d'e-Finance avaient le droit de refuser ces conditions. Mais dès le 12 octobre, a appris le Tages-Anzeiger, ceux qui ne les acceptent pas ne pourront plus utiliser l'e-banking.

Seul moyen: une lettre

Pour ceux qui ont accepté les nouvelles conditions, il sera possible de désactiver le service de publicité personnalisée, mais pas avant avril 2015. Entre-temps, Postfinance aura le droit d'analyser les données.

Il n'existe qu'un moyen d'éviter que ses données soient analysées: envoyer une lettre à la banque. Mais cette possibilité n'est pas inscrite dans les conditions générales.

cer

Publié Modifié

Les conditions d'utilisation

"Postfinance offre à ses clients privés en e-finance une plateforme qui leur permettra de recevoir des offres de tiers sous la forme de promotions et d'actions personnalisées", disent les nouvelles conditions d'utilisation de Postfinance.

Le préposé fédéral sur le coup

Postfinance a prévenu le Préposé fédéral à la protection des données de ses intentions.

Celui-ci a fait quelques recommandations sur lesquelles il n'a jamais eu de retours.