Modifié le 12 septembre 2014 à 16:08

Les règles de Via Sicura seront assouplies pour les services d'urgence

Les ambulanciers doivent eux-aussi respecter les vitesses réglementaires.
Via Sicura oblige aussi les ambulanciers à respecter les vitesses réglementaires. [Gaëtan Bally - ]
Police et secours, formellement amendables en cas d'excès de vitesse selon Via Sicura, bénéficieront d'un assouplissement de la loi en 2015, a annoncé vendredi l'Office fédéral des routes.

Un projet de révision partielle de Via Sicura, le programme de la Confédération visant à renforcer la sécurité routière, sera soumis au Conseil fédéral début 2015, afin d'assouplir les règles pour la police et les secours en cas d'excès de vitesse, a confirmé vendredi l'Office fédéral des routes.

Ce défaut sera corrigé courant 2015, a affirmé un porte-parole, revenant sur une information publiée vendredi par le bureau de Berne des radios régionales romandes.

"Effet pervers" dénoncé

Les nouvelles règles de Via Sicura sanctionnent théoriquement la police et les secours s'ils roulent trop vite sans feu bleu, ni sirène, comme cela peut être le cas de nuit, ou en cas de filature. Toutefois, depuis la mise en place du programme de prévention routière en 2013, aucun policier ou secouriste n'a été amendé quand il a pu prouver qu'il était en service au moment des faits.

Le syndicat romand des polices s'est élevé contre cet effet pervers de Via Sicura, qui a serré la vis aux chauffards.

ats/moha

Publié le 12 septembre 2014 à 15:42 - Modifié le 12 septembre 2014 à 16:08