Modifié le 10 septembre 2014 à 23:02

Valais, Genève et Neuchâtel ont commémoré leur bicentenaire à Berne

Le 12 septembre 1814, Neuchâtel devient le 21ème canton suisse
Neuchâtel, Valais et Genève fêtent les 200 ans de leur entrée dans la Confédération 19h30 / 4 min. / le 10 septembre 2014
En 1814, les cantons du Valais, de Genève et de Neuchâtel entraient dans la Confédération. Une cérémonie officielle s'est tenue mercredi à Berne en présence des trois gouvernements cantonaux.

Le Valais, Genève et Neuchâtel ont commémoré mercredi le bicentenaire de leur entrée dans la Confédération, entérinée par la Diète fédérale le 12 septembre 1814 à Zurich. Les gouvernements des cantons in corpore se sont réunis pour une célébration sur la Place fédérale à Berne.

Lors de la partie officielle, le conseiller fédéral Ueli Maurer s'est adressé en français aux représentants des trois cantons romands, évoquant la récente polémique du français à l'école. 

Personnalités politiques et culturelles

Les portraits des personnalités ayant marqué l'actualité des trois cantons depuis 1814 étaient affichés.
Les portraits des personnalités ayant marqué l'actualité des trois cantons depuis 1814 étaient affichés. [Keystone - Lukas Lehmann]
Outre de nombreux parlementaires en session, des personnalités de la culture, tels que le mécène Léonard Gianadda pour le Valais et l'écrivain genevois Joël Dicker, étaient présentes.

Ces derniers ont pu retrouver leur portrait sur les parois d'une tente érigée devant le Palais fédéral, parmi de nombreux autres célèbres représentants des trois cantons depuis 1814, à l'instar du fondateur genevois de la Croix-Rouge Henri Dunant, de l'écrivaine valaisanne Corinna Bille ou du skieur neuchâtelois Didier Cuche.

Par ailleurs, à cette occasion, les autorités neuchâteloises, valaisannes et genevoises ont respectivement tenu leur séance hebdomadaire à Berne.

D'autres manifestations sont prévues tout au long de l'année sur les différents territoires cantonaux.

jvia

Publié le 10 septembre 2014 à 22:09 - Modifié le 10 septembre 2014 à 23:02

Un peu d'histoire...

En 1814, Napoléon est déchu et les grandes puissances européennes se partagent son empire lors du Congrès de Vienne.

Genève faisait partie du département français du Léman. Pour entrer dans la Confédération, les Genevois ont dû considérablement réduire leur territoire car les Confédérés catholiques ne voyaient pas d'un bon oeil l'arrivée d'une "Rome protestante" trop puissante.

Neuchâtel était une principauté. A la fin de l'empire Napoléonien, il devient le 21ème canton suisse tout en restant propriété prussienne jusqu'en 1848.

Quant au Valais, il s'appelait "département du Simplon". Après le départ des Français, le Bas-Valais se révolte contre le Haut et il faudra la création de dizains (les anciens districts) francophones pour les mettre d'accord et permettre au canton d'entrer dans la Confédération.

Les trois nouveaux cantons ont ainsi signé le pacte fédéral le 7 août 1815. Il s'agit d'une période-clef dans l'histoire de la Confédération, qui avait alors fixé ses frontières actuelles, la neutralité et le principe de souveraineté des cantons.