Modifié le 25 août 2014 à 20:22

Johann Schneider-Ammann repousse son voyage en Russie

Le ministre Johann Schneider-Ammann se rendra en Russie lorsqu'il pourra être "accompagné d'une délégation économique forte".
Le ministre Johann Schneider-Ammann se rendra en Russie lorsqu'il pourra être "accompagné d'une délégation économique forte". [Peter Schneider - ]
En raison de la crise ukrainienne, le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann a décidé lundi de repousser à 2015 sa mission prévue en Russie en octobre.

Le ministre de l'Economie Johann Schneider-Ammann a décidé lundi de repousser sa mission prévue fin octobre en Russie à une date encore à déterminer afin d'attendre un retour au calme dans la crise ukrainienne.

Le voyage ne se fera "pas avant 2015", "à un moment où je pourrai m'y rendre accompagné d'une délégation économique forte", a indiqué Johann Schneider-Ammann, en l'estimant néanmoins envisageable dans le courant de l'année.

Une fois la confiance "rétablie"

Le ministre souhaite se rendre en Russie avec les patrons des poids lourds Nestlé, Novartis et Roche, ainsi que des représentants d'une vingtaine de PME intéressées par ce marché, "une fois leur confiance rétablie".

En plus d'un retour au calme dans les relations russo-ukrainiennes, ceci exige une reprise des négociations pour un accord de libre-échange entre Moscou et les pays membres de l'Association européenne de libre-échange (AELE) - Suisse, Liechtenstein, Norvège et Islande. Celles-ci avaient été gelées en mars, après l'annexion de la Crimée.

ats/bri

Publié le 25 août 2014 à 19:35 - Modifié le 25 août 2014 à 20:22

Les précédentes mesures

La Suisse s'oppose à des sanctions contre Moscou. Mais le gouvernement a chargé le chef du Département de l'économie de présenter des mesures pour empêcher le contournement des interdictions prononcées par l'Union européenne.

L'interdiction d'exporter du matériel de guerre vers la Russie et l'Ukraine a été maintenue par le Conseil fédéral lors de sa première séance de la rentrée.

Le président du Conseil national Ruedi Lustenberger a renoncé à accueillir son homologue russe Sergueï Narychkine pour le bicentenaire des relations diplomatiques entre la Suisse et la Russie les 23 et 24 septembre.

Le Département de la défense a renoncé à faire participer des pilotes et des avions russes à AIR14, la manifestation qui doit marquer le centenaire de l'armée de l'air à Payerne (VD) dès samedi.