Modifié

Pour Ueli Maurer, l'achat d'avions de combat reste "à l'ordre du jour"

Ueli Maurer. [Marcel Bieri - Keystone]
Ueli Maurer opposé à la suppression du français en primaire / Forum / 6 min. / le 19 août 2014
Lors d'une visite de casernes marquant sa rentrée politique, le conseiller fédéral Ueli Maurer a exclu mardi que la Confédération dépense pour moderniser des "technologies dépassées".

Ueli Maurer ne veut pas adapter techniquement les vieux avions de combat Tiger que les Gripen devaient remplacer.

Le ministre de la Défense, qui effectuait mardi le traditionnel "entretien à la caserne" pour sa rentrée politique, a estimé qu'il ne faisait "pas sens" d'investir dans des technologies dépassées.

500 millions pour moderniser les F/A 18

En revanche, le conseiller fédéral a indiqué que son département évaluait la possibilité de moderniser les F/A-18. "Une mise à niveau coûterait quelque 500 millions de francs", a précisé Ueli Maurer.

Cette solution ne remettrait toutefois pas en cause l'achat de nouveaux avions de combat, qui "reste à l'ordre du jour malgré le refus du Gripen". "Une évaluation va être menée et les premiers appareils de nouvelle génération pourraient voler dès 2025", a précisé Ueli Maurer.

ats/ptur

Publié Modifié

Ueli Maurer veut mieux protéger l'espace aérien

Pour combler la "faille" dans la sécurité aérienne suite au "non" au Gripen, le ministre de la Défense entend investir dans la protection de l'espace aérien.

L'achat de drones de reconnaissance a ainsi été prévu dans le programme d'armement 2015, pour un montant de quelque 250 millions de francs.

En parallèle, le conseiller fédéral veut acquérir un système de défense sol-air de pointe, efficace contre les avions et les missiles ennemis.

Besoin estimé à 9 milliards de francs

Au total, Ueli Maurer chiffre le besoin d'investissements à quelque 9 milliards de francs pour les dix prochaines années.

Ce montant ne comprend toutefois pas l'achat de nouveaux avions de combat.