Modifié le 11 août 2014 à 18:25

Des données sur les rejets radioactifs des centrales publiées sur internet

La centrale nucléaire de Leibstadt (AG) avait été contrôlée par l'IFSN juste avant que des trous ne soient percés dans l'enceinte du réacteur en 2008.
Les données concernant la centrale nucléaire de Leibstadt (AG) datent de 2013. [Alessandro Della Bella - ]
L'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a décidé de rendre publique lundi sur internet une partie des données relatives aux substances radioactives rejetées par les centrales suisses.

Pour la première fois, l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a publié sur internet des données de mesures en continu des rejets de substances radioactives émis par les cheminées des cinq centrales nucléaires suisses. Les valeurs, prélevées toutes les 10 minutes, peuvent être consultées sur le site de l'autorité de surveillance pendant un mois.

"Limites toujours respectées"

Les valeurs publiées montrent que les limites de rejet ont été respectées à tout moment, a écrit lundi l'IFSN sur son site internet. Elles sont même si basses, qu'elles se trouvent parfois en dessous de la limite de détection.

L'autorité de régulation a décidé de publier ces données suite à la requête d'un citoyen, qui a demandé leur consultation en vertu de la loi sur la transparence. "L'IFSN a cependant décidé la publication de ces données pour tous les citoyens", a déclaré un porte-parole.

ats/moha

Publié le 11 août 2014 à 17:54 - Modifié le 11 août 2014 à 18:25

Données de 2013 ou 2014

La série de données exigées illustre les périodes allant du 26 mars au 25 avril 2013 pour la centrale nucléaire de Mühleberg (BE) et du 7 au 13 octobre 2013 pour celle de Leibstadt (AG).

Les données sur la période du 8 février au 10 mars 2014 ont été publiées pour toutes les centrales.

Trois des cinq centrales du pays à l'arrêt

La centrale nucléaire de Leibstadt (AG) a été déconnectée du réseau lundi pour sa révision annuelle. Les travaux doivent durer en principe jusqu'au 13 septembre.

La centrale de Mühleberg (BE) est à l'arrêt depuis dimanche pour sa révision annuelle. Les travaux doivent durer quatre semaines. Sur les 240 éléments combustibles du réacteur, 36 seront changés.

Le réacteur numéro 2 de la centrale de Beznau, à Döttingen (AG), est aussi à l'arrêt depuis lundi pour sa révision annuelle. Les travaux doivent durer deux semaines.

Actuellement, seules deux centrales produisent du courant en Suisse: Gösgen, à Däniken (SO) et le réacteur numéro 1 de la centrale de Beznau.