Modifié

Sur l'asile, Simonetta Sommaruga est sûre du soutien de la population

Simonetta Sommaruga a donné son point de vue sur la politique de l'asile en Suisse [RTS]
Simonetta Sommaruga a donné son point de vue sur la politique de l'asile en Suisse / 19h30 / 1 min. / le 7 août 2014
La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga s'est largement exprimée jeudi sur le thème des politiques suisse et européenne en matière d'asile, appelant à la poursuite des réformes.

La cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP) Simonetta Sommaruga a rencontré la presse jeudi lors de sa traditionnelle ballade d'été au bord de l'Aar (BE). Une rencontre sous pression sur le terrain de l'asile, tant les attentes du Parlement sont grandes, plus d'un an après l'acceptation par le peuple de la 10e révision de la loi sur l'asile.

"Mosaïque"

La restructuration en cours du domaine de l'asile en Suisse est nécessaire pour le rendre crédible, a déclaré la conseillère fédérale. Simonetta Sommaruga est convaincue de pouvoir compter sur le soutien de la population. A condition d'être transparent et d'expliquer au peuple ce qui se passe, a-t-elle souligné.

Le domaine de l'asile est une mosaïque, a-t-elle imagé. Cantons, Confédération et Union européenne (UE), via les accords de Dublin, ont chacun leur rôle à jouer dans ce dossier.

"Aucune proposition raisonnable"

La ministre a indiqué à cet égard que les accords de Dublin, que la Suisse a signés, prévoyaient qu'une demande d'asile ne pouvait être déposée que dans un seul pays européen. En temps normal, il s'agit d'un bon système, a indiqué la conseillère fédérale, mais pas lorsqu'il arrive chaque jour en Italie entre 1000 et 2000 demandeurs d'asile. Cependant, a regretté Simonetta Sommaruga, "je n'ai encore jamais entendu parler d'une proposition raisonnable qui pourrait être une alternative" aux accords de Dublin.

Simonetta Sommaruga doit encore trouver d'ici la fin de l'année les lieux d'implantation des futurs centres fédéraux.

Stéphane Deleury/oang/fxl

Publié Modifié