Modifié le 06 août 2014 à 17:35

Fedpol reçoit 200 dénonciations par an pour pédopornographie

Les adolescents ont échangé notamment des vidéos hard et des images de zoophilie.
L'Office fédéral de la police reçoit chaque année environ 200 dénonciations venant des Etats-Unis et portant sur des soupçons de consommation de pédopornographie virtuelle. [Martial Trezzini - ]
L'Office fédéral de la police reçoit 200 dénonciations par an des Etats-Unis pour consommation de pédopornographie. En Suisse, les mails sont conservés six mois par les fournisseurs de messagerie.

L'Office fédéral de la police (fedpol) reçoit chaque année environ 200 dénonciations venant des Etats-Unis et portant sur des soupçons de consommation de pédopornographie virtuelle. L'organisation américaine compétente peut notamment compter sur le travail de surveillance effectué par Google.

Mails conservés six mois

Fedpol transmet ensuite les informations aux autorités cantonales concernées, a expliqué Thomas Walther, du Service de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet (SCOCI), confirmant des informations parues mercredi dans les quotidiens alémaniques "Tages-Anzeiger" et "Bund".

Bruno Baeriswyl, préposé à la protection des données du canton de Zurich, n'a pas connaissance d'un fournisseur de messagerie électronique suisse recherchant activement des images illégales dans les comptes de ses clients. Les fournisseurs sont toutefois légalement tenus de conserver pendant six mois les échanges électroniques et de le transmettre aux autorités judiciaires sur demande.

ats/fxl

Publié le 06 août 2014 à 17:28 - Modifié le 06 août 2014 à 17:35