Modifié le 16 juillet 2014 à 16:38

Méthode d'enterrement des déchets nucléaires en profondeur dénoncée

déchets Nucléaire.
Pour les experts du Forum technique sur la sécurité, pas question d'enterrer des déchets nucléaires dans des trous profonds et étroits. [ag visuell - Fotolia]
Les experts du Forum technique sur la sécurité ne souhaitent pas l'enterrement des déchets nucléaires suisses dans des trous profonds et étroits. Ils redoutent des fuites dans la biosphère.

Les déchets nucléaires suisses ne doivent pas être enterrés dans des trous profonds de cinq kilomètres et larges de 45 centimètres. Les experts du Forum technique sur la sécurité redoutent des fuites dans la biosphère. Les déchets ne seraient en outre plus contrôlables, ajoutent les spécialistes réunis à Brugg (AG). L'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN), qui dirige le forum, écarte donc ce procédé, écrit-elle mercredi.

Réponses au public

La méthode présente malgré tout des aspects positifs. Elle protégerait davantage les résidus contre l'érosion notamment. Et les conflits d'utilisation potentiels seraient également réduits.

Le Forum technique sur la sécurité répond aux questions du public sur les dépôts en couches profondes, précise l'IFSN. Ces questions peuvent être posées par la population, les communes, les régions des sites d’implantation, les cantons et les collectivités des États voisins concernés.

ats/fxl

Publié le 16 juillet 2014 à 14:54 - Modifié le 16 juillet 2014 à 16:38