Modifié le 11 juillet 2014 à 14:59

Les techniques de recrutement agressives d'UPC Cablecom dénoncées

Le réseau web de nombreux clients est resté en panne durant une heure.
Cablecom part du principe que des citoyens habitant dans un immeuble relié à son réseau peut "potentiellement" l'utiliser et leur adresse une facture. [Steffen Schmidt - ]
Une émission radio de SRF1 a dénoncé la stratégie d'UPC Cablecom, accusé d'envoyer des factures à des clients qui ne recourent pas à ses services de télécommunication.

Une facture de 623 francs pour un abonnement de 20 mois aux services d'UPC Cablecom sans n'avoir jamais rien demandé: c'est la mauvaise surprise à laquelle un citoyen bernois a été confronté.

Il s'en est offusqué lors de l'émission radio de SRF1 "Expresso" jeudi, révélant que le groupe de télécommunications a pour habitude d'envoyer des factures à tous les habitants d'un immeuble relié à son réseau, même à ceux qui ne sont pas ses clients.

Des factures adressées aux enfants

L'entreprise part du principe que la connexion peut potentiellement être utilisée par tous les habitants de l'immeuble. Des enfants se sont même vus adresser des courriers.

Les personnes qui ignorent la facture reçoivent des rappels, car il faut contacter Cablecom pour annuler la procédure. Ceux qui paient deviennent automatiquement client pour un an, sans possibilité de remboursement.

Cablecom s'est défendu des accusations d'enrichissement malhonnête dont l'accusait l'émission. Il s'est excusé et a parlé d'une erreur.

sbad

Publié le 11 juillet 2014 à 12:09 - Modifié le 11 juillet 2014 à 14:59

D'autres cas en Suisse

Le Bernois victime d'une fausse facturation d'UPC Cablecom n'est pas le seul concerné.

D'autres cas ont été rapportés autant en Suisse allemande qu'en Suisse romande.