Modifié

Société d'hélicoptères suisse visée par l'enquête sur Michael Schumacher

L'ancien pilote de Formule 1 est hospitalisé au CHUV, à Lausanne. [Andre Penner - Keystone]
L'ancien pilote de Formule 1 est hospitalisé au CHUV, à Lausanne. [Andre Penner - Keystone]
L'ordinateur utilisée par le voleur du rapport médical de Michael Schumacher a été localisé dans une société suisse d'hélicoptères, a-t-on appris lundi auprès de la justice française.

Selon des informations du Dauphiné Libéré, confirmées par la justice française, l'adresse IP de l'ordinateur depuis lequel a été envoyée une proposition de vente du dossier médical de Michael Schumacher correspondrait à un ordinateur appartenant à une société d'héliportage suisse.

Cette société du canton de Zurich avait été pressentie un temps pour assurer le transfert du septuple champion du monde de F1 entre Grenoble et Lausanne, et avait reçu copie de ce rapport proposé à la vente à plusieurs médias. Des éléments du dossier médical avaient donc été transmis à un médecin collaborant avec la société en question.

Enquête en Suisse

On ignore si le voleur a pu être identifié, mais le parquet de Grenoble a précisé s'être dessaisi de l'enquête au profit des autorités suisses.

Michael Schumacher a été hospitalisé pendant plus de cinq mois à Grenoble après un grave accident de ski en décembre 2013 à Méribel, dans les Alpes françaises. Le pilote allemand a été transféré à Lausanne le 16 juin.

fxl/afp

Publié Modifié

Un rapport volé pour tenter de le vendre

Une personne se faisant appeler par plusieurs pseudonymes dont "Kagemusha", en référence à un film du Japonais Akira Kurosawa, ou "Jérémy Martin", a contacté plusieurs journalistes français, suisses et allemands pour tenter de leur vendre le dossier de Michael Schumacher, moyennant 60'000 francs.

Pour prouver qu'elle était en possession de ce rapport, le voleur fournissait une partie du rapport médical.

Contacté par le vendeur, le quotidien allemand Bild avait révélé l'affaire.