Modifié le 30 juin 2014 à 12:14

Les CFF devront supporter seuls les surcoûts d'entretien du réseau

Les coûts liés à l'entretien du réseau vont obliger les CFF à se serrer la ceinture.
Les coûts liés à l'entretien du réseau vont obliger les CFF à se serrer la ceinture. [Christian Beutler - Keystone]
A la suite d'un accord passé avec l'OFT, les CFF vont devoir assumer seuls les surcoûts d'entretien du réseau, soit 150 millions de francs par an jusqu'en 2016. Des économies devront être réalisées.

Les CFF devront supporter seuls les surcoûts d'entretien du réseau de 150 millions de francs par an jusqu'en 2016, selon un accord passé avec l'Office fédéral des transports (OFT). L'ex-régie fédérale devra ainsi faire des économies, y compris dans le personnel, et faire une croix sur certains travaux pour assurer le financement des infrastructures.

Hausse des crédits envisagée

Les CFF devront aussi puiser dans leur bénéfice. Si ces mesures ne suffisent pas,  l’OFT a indiqué lundi qu'il prévoit de demander une hausse des crédits accordés à l'ex-régie de l'ordre de 100 à 130 millions des francs. Le financement sera assuré par le nouveau fonds d’infrastructure ferroviaire.

ats/asch

Publié le 30 juin 2014 à 11:59 - Modifié le 30 juin 2014 à 12:14