Modifié

Un groupe de travail va se pencher sur les gens du voyage

Les récents problèmes rencontrés par les Yéniches à Nidau (BE) ont illustré une nouvelle fois la difficulté récurrente des gens du voyage à trouver des emplacements. Photo d'archives. [AFP - AFP]
Les récents problèmes rencontrés par les Yéniches à Nidau (BE) ont illustré une nouvelle fois la difficulté récurrente des gens du voyage à trouver des emplacements. Photo d'archives. [AFP - AFP]
Le Conseil fédéral va créer un groupe de travail chargé d'étudier le cas des gens du voyage et notamment des Yéniches. Ce dernier devra notamment répondre à la question des aires de repos.

Un groupe de travail devrait se pencher sur la problématique des Yéniches et autres gens du voyage, a indiqué jeudi le Conseil fédéral en réponse à des motions de Silva Semadeni (PS/GR) et d'Aline Trede (Verts/BE).

Même si la composition et le mode de travail de ce nouvel organe, placé sous la direction du Département fédéral de l'intérieur, doivent encore être définis, il devra entre autres régler la question des aires de séjour et de transit.

Entretiens avec diverses organisations

Des entretiens se déroulent déjà avec diverses organisations yéniches et de minorités des gens du voyage, précise le Conseil fédéral dans sa réponse publiée jeudi. Plus que la problématique de la protection des minorités nationales, il met en avant celle des aires de séjour et de transit.

Selon le gouvernement, la création d'aires de séjour et de transit est une tâche qui concerne aussi bien la Confédération que les cantons et les communes. Chaque échelon doit fournir une grande contribution.

Lire: Les gens du voyage étrangers acceptés provisoirement près de Delémont

ats/fxl

Publié Modifié