Modifié

Les victimes de prêtres pédophiles cherchent un accord avec l'Eglise

BE: les victimes de prêtres pédophiles pourraient bénéficier de compensations pécuniaires [RTS]
BE: les victimes de prêtres pédophiles pourraient bénéficier de compensations pécuniaires / 19h30 / 2 min. / le 23 juin 2014
Un groupe de travail a été créé pour chercher une voie de réparation pour les personnes victimes de prêtres pédophiles, avec le soutien des parlementaires fédéraux. L'Eglise versera probablement une indemnité pécuniaire.

Un groupe de travail réunissant des victimes de prêtre pédophiles, des responsables de l'Eglise catholique suisse, des conseillers nationaux et un représentant de l’administration fédérale vient d’être créé à Berne. L'objectif est de mettre en place une commission indépendante et neutre qui permette de reconnaître et de réparer, symboliquement, les torts subis par les victimes. Une indemnité pécuniaire est envisagée.

"Indispensable pour trouver la paix"

"C'est indispensable pour vraiment trouver la paix, d'avoir la reconnaissance que l’on a vraiment été abusé", explique Jacques Nuoffer, fondateur du groupe SAPEC (Soutien aux personnes abusées dans une relation d'autorité religieuse) et instigateur de la démarche.

"Si l'Etat intervient, cela peut aider tout le monde, aussi d'autres institutions concernées par ces questions, à gérer les choses au mieux", a expliqué à la RTS Mgr Morerod, Evêque du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg.

Linda Bourget/vkiss

Publié Modifié

Modèle belge

Le groupe créé à Berne se base sur le modèle développé en Belgique, où parlementaires, Eglise et victimes ont mis sur pied un centre d’arbitrage qui gère ces cas.