Modifié le 16 juin 2014 à 18:02

L'équipe de Suisse est la plus multiculturelle de la Coupe du Monde

L'équipe suisse rencontre l'équipe de l'Equateur dimanche 15 juin 2014.
Les joueurs suisses ont 21 connexions avec d'autres pays. [Gaetan Bally/Christian Beutler - Keystone]
L'équipe suisse de football est celle de la Coupe du Monde dont les membres ont le plus d'attaches dans d'autres pays, met en lumière une infographie.

Quinze joueurs de l'équipe de Suisse de football ont des parents ou des grands-parents provenant d'un autre pays, voire sont nés dans un autre pays, montre une infographie de James Offer, ce qui en fait l'équipe la plus multiculturelle de la Coupe du Monde.

 

21 connexions avec d'autres pays

Publiée sur le site codehensive.com, le graphique met en lumière les 21 connexions qui lient l'équipe de Suisse avec d'autres pays, la Bosnie-Herzégovine en tête. Ces connexions peuvent être une double nationalité, un parent ou un grand-parent originaire d'ailleurs, ou une naissance à l'étranger.

Le gardien Diego Benaglio a par exemple des grand-parents italiens, tandis que Philippe Senderos a un parent serbe et espagnol, et que le capitaine Gökhan Inler a un parent turc, montre entre autres l'infographie.

Valon Behrami est par ailleurs né au Kosovo, Blerim Dzemailli et Admir Mehmedi en Macédoine, ou encore Gelson Fernandes au Cap-Vert.

L'Australie et l'Algérie suivent la Suisse au classement des connexions avec d'autres nations.

mac

Publié le 16 juin 2014 à 10:50 - Modifié le 16 juin 2014 à 18:02

Des familles divisées entre deux sélections

Conséquence de ce caractère multiculturel de l'équipe de Suisse, certaines familles de footballeurs sont divisées quant à la sélection nationale à rejoindre.

Granit Xhaka, par exemple, joue pour les couleurs de la Suisse, tandis que son frère, Taulant, a endossé le maillot albanais.