Modifié le 29 avril 2014 à 08:09

En campagne pour le Gripen, Maurer compare les femmes à des objets

Ueli Maurer a lancé officiellement la campagne pour l'achat de l'avion Gripen, ici modélisé.
Ueli Maurer a lancé officiellement la campagne pour l'achat de l'avion Gripen, ici modélisé. [ALESSANDRO DELLA VALLE - Keystone]
Les plaisanteries d'Ueli Maurer durant les meetings de soutien aux Gripen font grincer des dents. Certains exigent la démission du ministre après qu'il a comparé les femmes à des objets.

"Combien d'ustensiles vieux de 30 ans avez-vous encore à la maison?", a interrogé dimanche à Zoug le conseiller fédéral Ueli Maurer, durant un meeting de soutien aux Gripen à Zoug.

Et de répondre immédiatement: "Chez nous, il n'y en a plus beaucoup, à l'exception bien sûr de la femme, qui s'occupe des tâches ménagères", rapporte le magazine alémanique zentral+.

Les Verts indignés

Cette plaisanterie du chef de la Défense - qu'il a déjà servie dans d'autres meetings en parlant de "la" ou de "sa" femme - visant à démontrer que les Tiger âgés de 30 ans doivent être remplacés par de nouveaux Gripen, a fait vivement réagir outre-Sarine avant la votation du 18 mai sur la question.

Le conseiller national verts Jo Lang a même demandé la démission du Zurichois:

Les jeunes Verts suisses ont aussi vu rouge et ont diffusé un communiqué pour clamer leur indignation. Ils exigent immédiatement des excuses après "ces remarques sexistes": "Le conseiller fédéral montre son mépris envers les femmes et une image de la famille complètement dépassée."

boi

Publié le 28 avril 2014 à 11:28 - Modifié le 29 avril 2014 à 08:09