Modifié le 28 février 2014

Le DFAE déconseille les voyages dans la presqu'île égyptienne du Sinaï

Le Monastère Sainte-Catherine du Sinaï.
Le Monastère Sainte-Catherine du Sinaï [ - Berthold Werner]
Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) déconseille les voyages vers le Sinaï et Charm el-Cheikh en Egypte, en raison de "menaces terroristes concrètes".

Les voyageurs suisses ne devraient pas se rendre dans la presqu'île égyptienne du Sinaï. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) déconseille cette destination en raison "de menaces terroristes concrètes contre les lieux touristiques".

Les stations balnéaires comme Charm el-Cheikh, Dahab et Nuweiba sont concernées, écrit le DFAE sur son site Internet. L'avertissement est entré en vigueur jeudi.

Les voyagistes TUI, Hotelplan et Kuoni ont supprimé leurs offres vers Charm el-Cheikh dans la foulée.

Rapatriements prévus

Les voyages avec date de départ prévue dans les deux prochaines semaines peuvent être repoussés ou annulés gratuitement, ont souligné les deux sociétés.

Les compagnies ont fait savoir qu'elles rapatrieraient leurs clients présents sur place entre vendredi et dimanche.

Du côté des compagnies aériennes, Air Berlin a supprimé tous ses vols vers la station égyptienne jusqu'au 30 avril, tandis qu'Easy Jet a renoncé dès la mi-janvier à cette destination en raison de la baisse de la demande.

ats/ptur

Publié le 28 février 2014 - Modifié le 28 février 2014

Risque différent selon les régions

Le DFAE estime que le danger d'attentat terroriste existe dans toute l'Egypte. Toutefois, des destinations touristiques comme Le Caire et Alexandrie, ou encore la station balnéaire d'Ourghada, située en face du Sinaï sur l'autre rive de la Mer rouge, peuvent être visitées. Il en va de même pour la région d'Assouan à Louxor, au bord du Nil, précise le département.