Modifié le 24 février 2014 à 11:53

La Confédération a soutenu la création de 43'000 places en crèches depuis 2003

Les Genevois disent non à un encadrement assoupli en crèche.
Depuis l'entrée en vigueur de la loi en 2003, 2431 demandes ont été approuvées pour un montant de 271 millions de francs. [Keystone]
Onze ans après l'entrée en vigueur de la loi sur les aides à l’accueil extra-familial pour enfants, le soutien de la Confédération a permis la création de plus de 43'000 places d'accueil.

En onze ans, la Confédération a soutenu la création de 43'255 places d'accueil extra-familial pour des enfants grâce à son programme d'aides financières. L'an dernier, 318 nouvelles demandes pour des crèches ou autres structures ont été déposées.

Depuis l'entrée en vigueur de la loi en 2003, 2431 demandes ont été approuvées pour un montant de 271 millions de francs, a indiqué lundi l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS).

Hausse de 87% de l'offre grâce à Berne

Parmi elles, 1239 concernent des crèches, 1080 des structures d'accueil parascolaire, 109 des unités coordonnant l'accueil familial de jour et trois des projets à caractère novateur, comme les bons de garde dans la région de Lucerne.

Par ce biais, la Confédération a participé à une augmentation de 87% de l'offre, estime l'OFAS.

Un tiers des places ont été créées en Suisse romande et au Tessin. Par rapport au nombre d'enfants vivant sur leur territoire, Vaud, Neuchâtel, Bâle-Ville, Zoug et Zurich ont le plus profité des aides financières.

ats/gchi

Publié le 24 février 2014 à 11:34 - Modifié le 24 février 2014 à 11:53

Des aides jusqu'en 2015?

En principe, les aides de la Confédération devraient cesser à fin janvier 2015.

Mais une commission parlementaire tente de poursuivre le système au-delà de la date butoir.

La demande reste forte et le crédit disponible jusqu'en 2015 (120 millions) ne suffira pas à financer les besoins.